Coach mental : quel est son rôle ? (indispensable ?)

Vous vous entraînez énormément chaque jour afin d’être au top niveau ou pour vous rassurer ? Sans l’appui d’un bon coach mental pour vous aiguiller, vous risquez de vous blesser à force de continuer.

Et même si vous vous sentez prêt et plutôt bien physiquement, vous aurez souvent du mal à performer en compétition. Votre corps ne passe pas à l’action comme à l’entraînement.

Le rôle du coach mental est justement de faire en sorte qu’il n’y ait pas d’interférences entre ce que vous avez envie de faire et ce que vous faites.

Il vous aidera à résoudre ce blocage et ces interférences entre votre conscient et votre inconscient.

Je suis Pierre David, préparateur mental pour les sportifs de haut niveau et fondateur de l’Académie de la Haute Performance. Mon expérience poussée dans ce domaine va vous aider à exploiter votre plein potentiel grâce à la Dépolarisation.

Je vous invite à lire cet article pour découvrir l’essentiel à savoir sur le coach mental. Vous verrez également les bonnes raisons de faire appel à ses services et même d’en devenir un.

Qu’est-ce que le coaching mental ?

Le coaching mental est une méthode qui va permettre d’identifier rapidement votre blocage. Il vous aide également à le supprimer rapidement afin qu’il n’y ait plus d’interférences entre votre conscient et votre subconscient.

Vous avez donc d’un côté le mental (le cortex préfrontal schématiquement) régi par le conscient. De l’autre, vous retrouvez une partie qui est plus corporelle, émotionnelle et physique régie par le subconscient.

Il arrive quelquefois qu’il y ait des interférences entre ce que nous faisons inconsciemment et ce que le mental veut (ce que nous voulons consciemment), par exemple :

  • être champion pour les sportifs ;
  • et générer tel ou tel chiffre d’affaires pour les entrepreneurs.

D’où l’utilité du coaching mental qui est un outil et un processus permettant d’aligner le conscient et le subconscient.

Que font les coachs mentaux ?

Les coachs mentaux sont des experts dans le domaine de la psychologie du sport et de la performance. Ils vont :

  • travailler sur la motivation des sportifs ;
  • leur proposer des outils de gestion émotionnelle ;
  • mettre en place des ancrages ;
  • apprendre aux sportifs la visualisation, etc.

J’ai moi-même adopté cette approche pendant un temps. Tout cela est bien car cela aide déjà beaucoup. Toutefois, je me suis rendu compte que c’est quand même assez limité en termes de résultats. En effet, une telle méthode ne touche pas directement l’identité du sportif.

Ainsi, les coachs mentaux de nouvelle génération formés par l’Académie de la Haute Performance sont capables :

  • d’identifier rapidement le blocage ;
  • et de faire en sorte que les outils du coaching mental classique restent secondaires, voire très peu utilisés.

Ils ne sont plus indispensables étant donné que le blocage de fond est résolu.

Les coachs mentaux de nouvelle génération sont donc capables de travailler directement sur l’identité de l’athlète afin que celle-ci soit directement réglée au résultat souhaité.

Comment améliorer la préparation mentale d’un athlète ?

Un coach mental assurant la préparation de son athlète

Sachez avant tout qu’un sportif professionnel a deux types de préparation à faire :

  • la préparation physique ;
  • et la préparation mentale.
Bien évidemment, un entraineur mental ne s’occupe pas de ce qui est physique. Il va se charger de la préparation psychologique en aidant l’athlète à être prêt mentalement pour la compétition qui l’attend.

Il va travailler avec le sportif pour que celui-ci :

  • n’ait pas des oscillations émotionnelles en compétition ;
  • mais se sente comme à l’entraînement.

Pour approfondir un peu plus ce sujet, vous pouvez également lire l’article coaching mental de sport.

Comment est-ce qu’on peut travailler sa concentration ?

La concentration, comme disait Timothy Gallwey, c’est tout ce qui nous distrait de ce qui nous distrait. Cela veut dire que le système nerveux de chaque être humain fonctionne suivant un système de priorités intrinsèques.

Ainsi, vous serez déconcentré lorsque penser à quelque chose d’extérieur à la compétition et à votre objectif devient prioritaire pour vous.

En travaillant sur la concentration, vous allez faire en sorte qu’elle s’améliore. Vous allez donc être focus et vous aurez ainsi un laser vers là où vous avez envie d’aller.

Vous éviterez les interférences comme de penser à ce que les autres vont dire après le match, si vous perdez ou gagnez. C’est tout cela qui vous empêche de vous focaliser entièrement sur un tournoi.

La Dépolarisation va ainsi vous permettre :

  • d’éliminer toutes vos peurs ou vos inquiétudes ;
  • et de libérer votre espace mental de ces dernières.

De cette manière, vous pourrez être totalement présent et à l’action vers le résultat que vous désirez atteindre.

Comment aider un sportif à se détendre ?

Comprenez que le corps physique d’un sportif peut être tendu et son mental, au plus bas. Et donc encore une fois, la Dépolarisation va l’aider à éliminer ses craintes et à se détendre.

Une fois cet objectif atteint, l’athlète va être à l’aise partout et pourra performer en sport. Peu importe si le résultat lui demande une tension physique, il sera capable d’être détendu mentalement.

C’est justement cela que nous cherchons à avoir avec la Dépolarisation, que l’athlète soit :

  • présent physiquement ;
  • et dans un état de détente et de calme mental.

Comment apprendre à un athlète à se contrôler physiquement et émotionnellement ?

Un sportif qui a besoin d'un coach mental pour contrôler ses émotions

La technique de Jacobson

Prendre conscience de son corps est un début pour apprendre à se contrôler physiquement. Vous pouvez lui demander d’appliquer la technique de Jacobson qui consiste :

  • à serrer, serrer, serrer une partie de son corps ;
  • puis à la contracter, contracter, contracter ;
  • et enfin à la décontracter.

En se posant là-dessus, l’athlète va pouvoir se contrôler physiquement et ensuite émotionnellement. Pourquoi ? Parce que si le corps physique a du mal à se contrôler, c’est parce que le corps émotionnel n’y arrive pas également.

En effet, une émotion “ex movere” (ex pour extérieur et movere pour mouvement) amène un mouvement vers l’extérieur.

La dépolarisation

Grâce à la Dépolarisation, il est plutôt simple de lui apprendre à se contrôler physiquement et émotionnellement.

Une émotion est simplement un décalage de la réalité entre ce que j’aimerais qu’il soit et ce qu’il est réellement. Ce décalage-là entraîne une émotion soumise à l’espace, au temps et à la gravité.

En apprenant à l’athlète à se dépolluer des interférences extérieures qui peuvent le gêner, il :

  • deviendra plus détendu émotionnellement ;
  • et se libérera des émotions horizontales telles que la colère, la tristesse, l’euphorie ou la culpabilité.

Vous aurez plutôt un être humain, un sportif qui va être dans des émotions plus verticales qui sont :

  • la présence ;
  • l’enthousiasme ;
  • la certitude ;
  • la confiance en soi ;
  • ou la foi.

Ces dernières permettent vraiment d’être présent et d’être stable émotionnellement.

A noter que les émotions horizontales sont donc des émotions qui sont liées à l’illusion de la perte du lien. L’athlète, une fois en compétition, va croire que :

  • s’il gagne, il aura plus de gains que de pertes ;
  • et s’il perd, il aura plus de pertes que de gains.

Sauf que notre degré de certitude est proportionnel à notre capacité à avoir :

  • autant de bénéfices que d’inconvénients ;
  • autant de plus que de moins ;
  • et voir les deux facettes d’un aimant.
Si nous prenons un aimant par exemple, il y a le pôle plus et le pôle moins. En le coupant en deux, nous aurons encore le pôle plus et le pôle moins. Et cela est indissociable.

Ainsi, si l’athlète n’aime que la victoire alors il n’aime que cette dernière et pas la compétition. Nous allons donc lui apprendre à se détacher du plus et du moins pour pouvoir être stable émotionnellement.

Comment orienter la pensée vers l’entraînement et la performance chez les athlètes ?

Un coach mental à la recherche de stratégies pour orienter la pensée vers l’entraînement et la performance

La nécessité ou non d’orienter la pensée vers l’entraînement et la performance dépend du pourquoi. Est-ce que c’est réellement aligné avec l’athlète ?

En effet, toutes les écoles de préparation mentale classique travaillent sur la motivation. Elles vont essayer de motiver les gens.

Nous ne faisons surtout pas cela à l’Académie de la Haute Performance. Un athlète totalement aligné avec son système de priorité intrinsèque, n’a pas besoin d’aide pour orienter sa pensée vers l’entraînement et la performance. Il le fait de façon naturelle.

Donc la pensée vers l’entraînement et la performance va s’y orienter toute seule. En effet, l’athlète s’entraîne juste pour lui, sans le faire pour se rassurer en disant :

  • il faut que je m’entraîne ;
  • je dois m’entraîner.

C’est le genre de pensée à éviter car il s’éloigne de son système de priorité intrinsèque. Nous allons donc agir :

  • pour que tout se fasse de façon naturelle ;
  • et pour éliminer toutes les interférences qui empêchent cela.

Si ce n’est pas naturel, il est inutile de le forcer à l’accepter.

A l’Académie de la Haute Performance, la préparation mentale est bien plus que du coaching mental classique. Grâce à la dépolarisation, le sportif va éliminer tout ce qui pollue son esprit et ainsi, performer.

Pourquoi faire appel à un préparateur mental ?

Un athlète fait appel à un entraineur mental parce qu’il veut s’améliorer et supprimer ses blocages. Il est normal de beaucoup s’entraîner, mais essayer de continuer de le faire seul serait une erreur.

Vous faites appel à un coach physique pour vous entraîner physiquement et améliorer votre niveau. Souvent, par ignorance :

  • vous allez oublier qu’avant, il y a également vos pensées et vos émotions ;
  • et que vous pouvez les gérer sans aucune aide extérieure.

Mais cela est loin d’être vrai. En effet, pour le physique, il y a aussi des techniques spécifiques qui s’apprennent. C’est aussi valable pour le mental.

Vous les apprendrez rapidement dans des formations comme celles de l’Académie de la Haute Performance. Faire appel à un coach mental est vivement conseillé si vous voulez gagner du temps.

Le coach mental est un partenaire éclairant et motivant pour tout le monde

Si vous ne voulez pas de solutions rapides à vos problèmes, vous pouvez vous orienter vers un préparateur mental classique. En revanche, il est important de faire appel à un coach mental spécialisé en dépolarisation si vous voulez :

  • aller très vite ;
  • et avoir rapidement de très gros changements.

En sport de haut niveau, un coach mental est l’équivalent du coach sportif justement pour aller chercher des médailles. Il fait partie du staff et aide mentalement l’athlète pour que le jour de la compétition, ce dernier :

  • n’ait aucune interférences ;
  • et soit présent pour gagner.

Découvrez tout ce que ce professionnel peut apporter en lisant la page coach mental sportif haut niveau.

Différence entre la dépolarisation et la préparation mentale classique

Un coach mental qui hésite entre la dépolarisation et la préparation mentale classique

La préparation mentale classique revient à utiliser des outils. En tant que coach mental classique :

  • vous verrez que vous aurez toujours des blocages avec vos athlètes ;
  • et vous vous sentirez rapidement limité.
Que regroupe le coaching mental classique ?

  • Quelques outils de visualisation
  • Des techniques de motivation
  • Des ancrages

  • De la programmation neurolinguistique
  • Ou encore de l’hypnose

Encore une fois, tout cela reste limité car ne touche pas directement l’identité du sportif.

La préparation mentale lui fournit des outils alors que la dépolarisation va vraiment lui permettre de débloquer son identité. Ainsi, il pourra atteindre ses résultats de manière naturelle, facile et sans effort conscient.

Moi-même à l’époque, j’avais fait des dizaines d’heures de préparation mentale incluant :

  • la sophrologie ;
  • l’hypnose ;
  • la méditation…

Bien que l’ensemble m’avait bien aidé, et bien j’avais toujours le blocage de fond.

Depuis que j’ai développé la dépolarisation, tout s’est débloqué, en termes d’entreprise comme en sport. Et aujourd’hui, j’ai à mon actif plus de 300 sportifs professionnels dont une grande partie a auparavant suivi une préparation mentale classique. Ils sont passés en dépolarisation et ont obtenu les résultats qu’ils désiraient en étant totalement libérés.

Un exemple parlant que je peux citer est celui de Laura Tarantola aux Jeux Olympiques de Tokyo. Depuis 2 ans, elle fait de la préparation mentale avec quelqu’un de son entourage.

Quand nous avons commencé à travailler ensemble, je lui ai dit : “écoute, dans 2 mois, c’est sûr que tu n’auras plus cette petite voix qui te fait douter.” Et effectivement, au bout de 2 mois, c’est arrivé. Derrière, elle a pu aller chercher la médaille d’argent aux Jeux Olympiques alors qu’à la base, son objectif était de faire une bonne perf et non le podium.

Comment choisir un bon coach mental ?

Vous voulez gagner du temps et éliminer rapidement vos blocages ? Alors faites appel aux coaches certifiés par l’Académie de la Haute Performance car ils :

  • ont déjà une formation solide en préparation mentale ;
  • ont également fait le petit pas supplémentaire pour être encore plus expert et plus performant avec leurs athlètes ;
  • et ont ainsi les mêmes résultats qu’à l’Académie de Haute Performance.

Qu’est-ce qu’un coach mental certifié ?

Un coach mental certifié

Il existe deux types de coach mental certifié :

  • le coach mental certifié d’une école de préparation mentale classique ;
  • et le préparateur mental certifié par l’Académie de la Haute Performance.

Le premier est très souvent un coach qui a découvert les premiers outils. Il a de multiples compétences pour aider les sportifs. C’est cool parce qu’il a déjà une première bonne éducation en coaching mental.

Le second est un coach ayant déjà fait le premier palier, mais qui se dit :

  • qu’il a besoin de plus ;
  • qu’il a besoin d’aller plus vite et plus en profondeur dans son approche pour aider les athlètes qu’il accompagne ;
  • et qu’avec les outils classiques, il se sent limité.

Les coachs mentaux certifiés de l’Académie de la Haute Performance sont donc de réels experts qui sauront :

  • vous débloquer en un minimum de temps ;
  • et vous aider à battre vos records personnels de manière fluide.

Même avec les sports les plus difficiles mentalement comme le golf, vous êtes sûr d’avoir des résultats rapides. Découvrez dans le guide coach mental de golf tous les bienfaits de faire appel à un professionnel de la dépolarisation.

Pourquoi devenir préparateur mental ?

Une personne peut souhaiter devenir préparateur mental :

  • lorsqu’aider des athlètes les anime.
  • et lorsqu’elle désire les aider à être plus performants et à développer leur potentiel.

Comment devenir préparateur mental ?

Il existe plusieurs moyens pour devenir préparateur mental. Vous avez les voies classiques qui nécessitent des études pour obtenir un diplôme universitaire (un master en coaching mental par exemple).

Comme vous le confirme cet article sur le DU préparateur mental, un diplôme suffit rarement pour vous sentir légitime.

Il vous permet seulement d’avoir les premiers éléments (les bases de la psychologie) pour devenir préparateur mental.

Et donc, même avec votre diplôme en poche, vous pouvez approfondir pour :

  • aller plus loin dans votre étude ;
  • développer une meilleure expertise qui est rare sur le marché ;
  • vous sentir encore plus légitime pour accompagner les sportifs de haut niveau.
  • et être capable de savoir exactement en combien de temps il débloquera chaque sportif qu’il suit.

Et pour cela vous avez le programme de formation de l’Académie de la Haute Performance qui vous permettra de devenir :

  • un réel préparateur mental ;
  • un vrai expert dans votre domaine.

Elles permettront vraiment de vous perfectionner par le biais de stages ou de formations complètes et de haut niveau.

Foire aux questions

Faut-il avoir des connaissances ou évoluer dans le domaine sportif pour être préparateur mental ?

Devenir préparateur mental ne nécessite pas forcément d’avoir des connaissances dans le domaine sportif ou d’évoluer dans ce milieu. Il est néanmoins important pour tout préparateur mental d’incarner ce qu’il enseigne pour vraiment comprendre les blocages de ses athlètes.

Vous pouvez être préparateur mental sans avoir expérimenté ces blocages. Cependant, vous allez juste conseiller le sportif à partir de connaissances théoriques.

En revanche, si vous étiez sportif peu importe votre niveau, vous savez ce que c’est que :

  • d’avoir des blocages ;
  • de les dépasser.

Dans ce cas, vous serez vraiment sûr de l’efficacité de votre coaching. Pour lancer votre activité, vous serez l’échantillon même de votre produit. Il vous sera donc plus facile de vous développer.

Est-il important de se spécialiser dans un sport ou un domaine sportif pour démarrer ?

Pour nous à l’Académie de la Haute Performance, démarrer en se spécialisant dans un domaine sportif n’est pas indispensable. La principale raison est que nous travaillons plus sur l’identité du sportif que nous coachons.

En revanche, il se peut que vous ayez exercé un sport particulier comme le tennis par exemple. Dans ce cas, il vous sera plus facile de démarrer dans cette discipline avec les maux que vous avez eu à l’époque. Vous pourrez ainsi :

  • communiquer sur votre expérience de changement ;
  • évoluer dans ce sport ;
  • et vous ouvrir à d’autres niches.

Si vous avez une préférence pour le tennis, vous pouvez d’ores et déjà lire l’article coach mental de tennis. Vous y trouverez de précieux conseils pour faire évoluer votre joueur mentalement.

Comment se perfectionner avec une formation de coaching mental ?

Pour se perfectionner en coaching mental et devenir un véritable expert, il suffit juste de s’inscrire à l’Académie de la Haute Performance. Les apprenants pourront bénéficier de stages pouvant durer 6 à 7 mois et d’autres de 3 jours en présentiel.

Ils vous permettent vraiment de vous perfectionner sur la dépolarisation, qui est un nouvel outil de coaching mental. Découvrez-en plus à ce sujet en lisant cet article sur la formation préparation mentale.

Où trouver un coach mental ?

Tout le monde peut trouver des coachs mentaux en faisant des recherches sur Google ou sur YouTube. Le site de l’Académie de la Haute Performance met également à disposition un annuaire. Il regroupe tous les coachs et préparateurs mentaux qui ont été formés et labellisés par l’Académie.

Références

https://www.mentalgamecoach.com/articles/DoYouNeedAMentalCoach.html

https://www.lifecoach-directory.org.uk/memberarticles/what-is-a-mental-coach

http://international-coaching-solutions.com/mental-coach/

A l'Académie De La Haute Performance, nous aidons les sportifs et entrepreneurs à être serein et confiant dans le milieu compétitif et battre leur record personnel grâce à la Dépolarisation

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT

1er chapitre du livre L'identité Gagnante OFFERT

Obtenez GRATUITEMENT le 1er chapitre  de L’identité gagnante maintenant >>