Coach mental de tennis : la clé pour améliorer son jeu

Est-ce important d’avoir un coach mental de tennis ? Dans le tennis comme dans d’autres sports, vous pouvez être confronté à différentes peurs. Il peut s’agir de la peur du regard des autres ou encore de la peur de l’échec.

D’où l’utilité d’un coach mental de tennis pour vous aider à les surmonter.

Il arrive également que vous n’ayez pas l’identité adéquate pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés. Ces blocages vous empêchent ainsi de vous exprimer en compétition comme à l’entraînement.

Un entraineur mental de tennis pourrait justement vous aider à identifier et éliminer ce qui vous bloque. Il ira à la racine du blocage qui souvent n’a rien à voir avec le tennis. Une fois que vous en serez libéré, alors vous pourrez performer dans votre sport.

Le travail d’un coach mental de tennis est complémentaire à celui d’un coach physique. En effet, dans ce sport, vous pouvez être en très bonne forme physique mais mentalement, vous avez un blocage. Vous ignorez pourquoi il y a des interférences entre ce que vous avez vraiment envie et ce que votre corps fait.

Grâce à cet article, vous allez voir plus en détail :

  • comment un préparateur mental de tennis agit pour éliminer ces interférences et vous rendre plus performant ;
  • tout ce que vous pourriez gagner en faisant appel à un coach pour votre préparation mentale de tennis.

Quel est le rôle du coach mental de tennis ?

Au tennis comme dans tous les sports, il est primordial de bien distinguer 2 types de coach mental. Leur point de vue sur le coaching mental diffère sur plusieurs aspects comme vous le verrez dans l’article coaching mental de sport.

D’un côté, il y a les coachs mentaux classiques de tennis qui vont vous amener une pratique de préparation mentale :

  • qui est plus sur du long terme ;
  • et qui est au quotidien.

De l’autre, il y a les coachs mentaux de l’Académie de la Haute Performance qui travaillent comme des chirurgiens. Ils vont venir très rapidement faire sauter votre blocage au niveau identitaire qui vous empêche de performer au tennis.

Grâce à leur intervention, vous vous sentirez libéré en compétition. Vous serez non seulement détaché du regard des autres mais aussi de la peur de l’échec.

Comme beaucoup de joueurs de tennis accompagnés par l’Académie de la Haute Performance, vous pourrez :

  • vous exprimer pleinement ;
  • et battre votre record personnel.

Découvrez-en plus sur le rôle d’un coach mental en général en lisant cet article.

Quels sont les domaines d’intervention d’un coach mental de tennis ?

La gestion de l’énergie

Au tennis, la peur de perdre et la peur de décevoir peuvent être si importantes qu’elles entraînent une baisse d’énergie. Vous commencez à vous dire : “il faut que je fasse ceci, il faut que fasse cela” ou “je dois faire ceci et si je rate, ça va être la fin du monde”.

Cela va faire baisser votre niveau d’énergie et vous n’en aurez plus assez pour performer en compétition.

Retenez bien que les émotions négatives comme la peur ou bien les “il faut” ou “je dois” font baisser le système d’énergie.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elles vont créer de l’entropie et du désordre. La raison est que vous n’êtes plus aligné à vous-même.

Alors nous, grâce à la Dépolarisation, nous allons agir pour éliminer cet espace mental lié au “il faut” ou “je dois”. Notre technique va bien plus loin que la préparation mentale et vous permettra d’enlever la charge émotionnelle dite négative donc alourdie. Ainsi, vous serez reconnecté à votre mission et votre système de valeur.

Dès que vous serez reconnecté à votre système de valeur, alors il n’y aura plus de répression d’énergie.

Ainsi, votre système nerveux devient ordonné et dès que c’est le cas, alors :

  • vous gèrerez votre énergie plus facilement ;
  • elle montera en termes de vibration ;
  • et vous serez à 100% au tennis.

Vous trouverez tous les bénéfices de notre approche dans notre guide dépolarisation sportive.

La gestion du stress et des émotions

Le tennis est un sport où la pression du regard des autres peut être extrêmement importante. Elle va ainsi générer :

  • du mauvais stress c’est-à-dire plutôt négatif ;
  • et forcément des contre performances.

Nous à l’Académie de la Haute Performance, nous agissons pour vous aider :

  • à éliminer ce stress négatif :
  • et à vous connecter à des émotions de joie, d’enthousiasme ou d’excitation d’aller au combat.

La confiance en soi

Une joueuse très confiante grâce à un bon coach mental de tennis

Confiance vient de “cum” ou avec et “fidence” ou foi. Elle signifie que quand vous avez confiance en vous, alors :

  • vous croyez en vous ;
  • et vous n’avez plus besoin de preuves pour cela.

Or, les sportifs, plus particulièrement les joueurs de tennis pro, s’identifient énormément à ce qu’ils font.

Sans une bonne préparation mentale, ils pourraient se dire : “c’est important que je gagne, autrement les autres vont être déçus”. Et s’ils perdent, alors ils vont se dire : “je suis nul”. Une telle façon de penser va forcément engendrer un manque de confiance en soi.

Par contre, si l’entraineur mental de tennis apprend à un joueur de tennis à dissocier ce qu’il fait de qui il est, alors :

  • son niveau de confiance en soi remontera automatiquement ;
  • et il sera de moins en moins touché par le regard des autres.
L’intervention d’un coach de préparation mentale est donc primordiale pour éliminer tout qui peut entraîner une baisse d’énergie inutilement. Il peut s’agir de stress ou d’émotions négatives qui finissent par engendrer un manque ou une perte de confiance en soi.

Déroulement d’un coaching mental au tennis

Définition de l’objectif à atteindre

En tant que joueur de tennis professionnel, vous vous entraînez 25 à 28 heures par semaine depuis quelques années ? Vous pourriez vous demander : “pourquoi je m’entraîne autant si c’est pour avoir ce résultat ?”.

Il faudrait peut être envisager sérieusement de revoir vos objectifs et votre méthode de préparation mentale.

Déjà, avant de définir un objectif, il est important de vous demander s’il est aligné avec votre système de valeur pour :

  • être vraiment connecté à votre mission au tennis ;
  • aimer vraiment ce que vous faites et ne pas le faire pour les mauvaises raisons.

Avoir un objectif au tennis est important. Cependant, ce qui l’est encore plus, c’est :

  • l’être humain que vous êtes en train de devenir à travers cet objectif ;
  • et d’aimer votre évolution personnelle, le process et le chemin.

En fin de compte, l’objectif est juste la cerise sur le gâteau.

Vous faites peut-être partie des personnes qui pensent que s’entraîner 20 heures par semaine est primordial pour un joueur professionnel de tennis. Le problème est que parfois, on ne s’autorise pas à s’écouter.

Souvent, un entraînement excessif :

  • réduit votre envie de jouer au tennis.
  • et crée de mauvaises réflexes.
Le mieux est plutôt de trouver l’équilibre pour optimiser vos entraînements. Ainsi, vous vous créerez de bons réflexes qui vous aideront à donner votre maximum au tennis.

Les joueurs de tennis qui font ce choix s’autorisent à être eux-mêmes. Ils peuvent se permettre de moins s’entraîner pour ainsi :

  • s’entraîner de manière optimale ;
  • et mieux performer.

La définition d’un bon objectif sera plus facile avec l’aide d’un coach mental. Pour faire le meilleur choix, lisez l’article coach mental sportif haut niveau.

Détecter les points forts et ceux à améliorer

Le coaching mental classique en tennis privilégie souvent la détection des points forts et des points faibles. Nous, à l’Académie de la Haute Performance, en matière de préparation mentale, nous nous soucions plutôt de l’identité.

Nous allons demander au joueur :

  • quel est ton sportif idéal ?
  • ou quel est le sportif idéal que tu aimerais devenir ?

A partir des réponses, nous allons déterminer 4 critères à considérer : physique, mental, tactique, ou technique. Dans chacun d’entre eux, nous allons définir des sous-critères : coup droit, revers, volley, service, smash, etc.

Nous allons prendre les points un par un et permettre par exemple à l’athlète de s’autoévaluer avec une note comprise entre 1 et 10 par exemple.

A partir de là, c’est à lui de se demander : pour passer au niveau supérieur, quel coup m’inspire le plus à améliorer de 1 point ?

C’est vraiment à l’athlète de décider suivant la maturité qu’il a :

  • de s’autoévaluer ;
  • et de voir sur quels points il a envie de vraiment s’améliorer.

Souvent, nous faisons l’erreur de travailler uniquement nos points faibles plutôt que nos points forts. Cela fait que nous devenons le plus souvent moyen au tennis.

Exercices sur et hors terrain

Des joueuses de tennis pro qui s'entraînent

Quand nous avons lancé l’Académie de la Haute Performance, nous demandions à tous les sportifs :

  • d’avoir un carnet de note ;
  • et de s’autoévaluer avant et pendant leur match suivant les critères précédents.

Cela nous permet de voir sur quels points ils se sont améliorés.

Il y avait un joueur que nous avons accompagné à l’époque. Il était déjà dans l’équipe de France. Au début, il s’est dit : “j’ai fait un match et j’ai été trop nul”.

Quand il se dit être trop nul, il crée une généralisation, une omission et une distorsion de la réalité. Nous avons repris ses notes et nous lui avons demandé : “où spécifiquement tu vois que tu n’as pas été bon ?”.

Nous sommes ainsi arrivés à une conclusion. Finalement, il s’est rendu compte qu’il y avait énormément de points où il était bon. Il en avait seulement 2 à améliorer sur un ensemble de 15 critères.

En coaching mental, nous proposons spécifiquement ces exercices au tennis mais aussi dans d’autres sports :

  • avoir des critères physiques, mentaux, techniques et tactiques ;
  • les découper en sous-critères ;
  • et s’autoévaluer en conscience sur et hors du terrain.

Mise en place d’une routine

Certaines personnes qui pratiquent la préparation mentale classique nous demandent souvent : “est-ce que tu mets en place des routines ?”. D’autres par contre ne veulent pas en appliquer et nous disent : “je n’ai pas besoin de routines.”

A l’Académie de la Haute Performance, les routines sont juste de l’optimisation. Elles ne vont venir que bien plus tard après la dépolarisation. Notre principal objectif est de vraiment dépolariser le sportif.

Au-delà des routines, nous allons plutôt créer des automatismes. Pour chaque routine, nous demandons à l’athlète :

  • qui il veut devenir ?
  • et qui il veut devenir sur un coup précis ?

Quand nous l’avons interrogé, une de nos joueuses de tennis avait dit avoir des routines avant d’intégrer l’Académie. Elle trouvait qu’elles l’aidaient au début. Cependant, son cerveau s’y était habitué donc ces routines :

  • n’avaient plus le même impact qu’avant ;
  • et perdaient même tout leur sens.

Suite à nos recommandations, elle s’était définie comme routine de se demander avant chaque point, c’est à dire pendant chaque temps mort : “qui est-ce que j’ai envie de devenir sur ce point ?

Se poser cette question lui a permis de savoir qui elle voulait vraiment devenir au lieu de subir son état émotionnel du moment.

Petits matchs d’entraînement

Un petit match d'entraînement chronométré

Les petits matchs d’entraînement ou de préparation sont indispensables pour mettre un joueur de tennis en situation de stress. Il existe plusieurs exercices qui peuvent être utilisés à cet effet pour travailler le mental.

Par exemple, démarrer le point à 40-0 en faveur du joueur. S’il perd le point suivant, alors il perd le jeu. Cet exercice bien plus stressant qu’un vrai match de tennis pousse le joueur à ne jamais se relâcher. Grâce à ce travail mental, il saura gérer facilement la pression en situation réelle.

Phases d’ajustement après les premières compétitions

A l’Académie de la Haute Performance, nous allons définir l’objectif principal avec les joueurs. Pour certains, il peut s’agir d’un Grand Chelem ou d’un Masters 1000 ou simplement, devenir professionnel sur le long terme.

En fonction de l’objectif, nous allons faire en sorte que pour chaque match, il ait la possibilité de s’ajuster pour les matchs suivants ou les tournois suivants.

Nous allons donc après chaque compétition :

  • extraire le maximum de valeur de tout ce qui a été appris de cette expérience ;
  • et interroger le joueur sur ce qu’il a envie d’améliorer suivant les critères cités plus haut.

Cela lui permet de s’ajuster en permanence et ainsi, d’évoluer.

Pourquoi est-ce important ? Tout simplement parce qu’en général :

  • quand vous gagnez, vous avez moins tendance à vous remettre en question, alors votre système nerveux se met en mode repos ;
  • et quand vous êtes en train de perdre, alors vous allez être challengé.

Dans les 2 cas, il est important d’aller voir :

  • soit les inconvénients d’une victoire quand vous êtes en mode repos ;
  • soit les bénéfices d’une défaite pour aller extraire toute la valeur de cette défaite et la transformer en apprentissage.
Comme le disait Nelson Mandela : “je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends”.

L’objectif dans cette démarche de travail mental est :

  • de ne pas vous relâcher si vous venez de gagner, pour éviter la contre performance aux tournois suivants ;
  • ou de tirer des leçons de vos défaites pour vous permettre de vous améliorer pour la prochaine compétition.

Découvrez dans cet article, 2 secrets pour devenir un champion grâce à la préparation mentale au tennis.

Quels bénéfices peut-on tirer d’un travail mental au tennis ?

Ne plus être perturbé par son environnement extérieur

Un bon travail mental apprend aux joueurs de tennis à :

  • se contrôler et à ne pas s’énerver pour rien ;
  • être beaucoup plus lucide et centré ;
  • se détacher du regard des autres ;
  • et reprendre du plaisir à la compétition.

Sortir du dogme : il faut s’entraîner 25 heures par semaine pour perfer

Grâce à un bon coaching mental, vous :

  • aurez un objectif aligné à votre système de valeur ;
  • serez réellement connecté à votre mission ;
  • serez mieux à l’écoute de votre corps ;
  • et vous entraînerez moins mais perferez plus.

Mieux cerner les conséquences d’un relâchement

Avoir un bon coaching mental vous évitera de vous relâcher pendant votre match de tennis. Vous savez que dès que vous vous relâchez, le match risque de tourner.

Face à ce risque de relâchement, une de nos joueuses de tennis avait une approche. Elle s’imaginait être à la boxe. En effet, avec ce sport, vous risquez le KO à tout moment en cas de relâchement, ce qui n’est pas le cas au tennis.

Savoir se focaliser sur les points positifs

Un joueur souriant, focalisé sur les points positifs grâce aux conseils de son coach mental de tennis

Au tennis, vous avez souvent vite tendance à oublier ce que vous avez fait de bien. Dès que vous vous dites, “je suis nul”, alors vous êtes en train de distordre la réalité. Le coaching mental vous permettra ainsi de revoir :

  • sur quels points spécifiques vous avez été bon ;
  • et quels points spécifiques vous avez envie d’améliorer.

Si vous êtes initié à la dépolarisation, vous saurez que :

  • dans chaque point positif, vous pouvez trouver du négatif à améliorer ;
  • et dans chaque point négatif, vous pouvez trouver du positif à exploiter.
L’important n’est pas le point qui est positif ou négatif en lui-même. C’est plutôt le jugement que vous lui accordez qui le rend plus positif ou négatif.

C’est ce jugement par rapport à un contexte, une position ou un jugement de valeur donné qui fait naître un point positif. Et dès que vous faites exister un point positif, alors vous créez automatiquement un point négatif.

Alors, plus vous serez attiré que par le positif et plus vous aurez du ressentiment pour le négatif.

Plus vous êtes neutre et plus vous pourrez vous servir de tout ce qui vous arrive comme des feedbacks pour grandir :

  • en étant neutre émotionnellement ;
  • et en étant aligné à votre système de valeur.

Être capable de s’encourager

Il est toujours important d’être capable de s’encourager. En effet, quand vous avez des baisses de régime, vos auto encouragements :

  • vous donneront un petit électrochoc ;
  • et vous rappelleront ainsi de vos objectifs.

Et même si vous avez de l’avance, vous allez vous dire : “je m’en fous de l’avance que j’ai car ce que je veux c’est être meilleur.” Avec un bon coaching mental, vous serez ainsi capable :

  • de vous encourager que vous soyez en train de gagner ou de perdre ;
  • et ainsi, vous concentrer sur qui vous avez envie de devenir.

De cette manière :

  • vous serez dans une éternelle recherche de dépassement de soi ;
  • et vous serez meilleur dans chaque compétition.
Les bénéfices d’un travail mental au tennis

  • Ne plus être perturbé par son environnement extérieur
  • Sortir du dogme : il faut s’entraîner 25 heures par semaine pour perfer
  • Mieux cerner les conséquences d’un relâchement

  • Savoir se focaliser sur les points positifs
  • Être capable de s’encourager à tout moment

Comment devenir coach mental de tennis ?

Il est possible de suivre plusieurs cursus pour devenir préparateur mental au tennis :

  • un diplôme universitaire ;
  • une licence STAPS ;
  • ou encore les formations de la méthode Target.

Nous en parlons plus en détail dans l’article DU préparateur mental.

Une fois que vous aurez fait le tour de ces formations, vous allez voir qu’elles ont leurs limites. Vous sentirez que vous n’arrivez pas à éliminer entièrement les blocages de vos athlètes.

Dans ce cas, la Dépolarisation est la formation la plus complète de préparation mentale qui existe aujourd’hui en francophonie. Elle est la plus rapide pour accompagner efficacement les athlètes de haut niveau au tennis ou d’autres sports.

Pourquoi ? Parce qu’avec les méthodes classiques comme la sophrologie, l’hypnose,… vous n’atteindrez pas les résultats que vous pouvez avoir avec la Dépolarisation.

Nous, avec la Dépolarisation, nous allons vraiment travailler sur l’identité et de manière vraiment rapide. Si vous êtes entraineur mental au tennis et que vous voulez aider réellement vos joueurs, alors vous former en Dépolarisation va vraiment :

  • vous permettre d’avoir des résultats rapides, durables, fiables, et prédictibles ;
  • mais aussi de voir la macro et pouvoir connecter tous les points facilement plutôt que d’être juste localisé par rapport à un espace, un temps ou un contexte donné.

C’est également valable pour d’autres sports comme le golf. Vous avez des difficultés dans cette discipline ? Retrouvez nos meilleurs conseils dans l’article coach mental de golf.

Références

https://www.head.com/en_US/tennis/how-tos/how-to-improve-your-tennis-mental-game

https://www.asianefficiency.com/mindsets/10-tips-for-mental-toughness-in-tennis-work-and-life/

https://www.mouratoglou.com/en/coaching-corner/preparation-physique-et-mentale-au-tennis/mental-training-tennis/

https://wtcatennis.org/becoming-a-mastery-coach-the-importance-of-mental-training-for-tennis-players/

https://www.tennisworldusa.org/tennis/news/Tennis_Technique/63749/mental-coaching-how-to-become-a-winning-tennis-player/

https://journals.lww.com/nsca-scj/fulltext/2009/08000/mental_skills_training_for_tennis_players__an.11.aspx

A l'Académie De La Haute Performance, nous aidons les sportifs et entrepreneurs à être serein et confiant dans le milieu compétitif et battre leur record personnel grâce à la Dépolarisation

Partagez :

Facebook
LinkedIn
À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT

1er chapitre du livre L'identité Gagnante OFFERT

Obtenez GRATUITEMENT le 1er chapitre  de L’identité gagnante maintenant >>