Coach psychologique : un professionnel vraiment essentiel ?

Un coach psychologique est-il vraiment essentiel en sport ? Il peut effectivement vous apporter son aide si au fond de vous, vous sentez que vous avez un blocage.

Vous pourriez par exemple avoir un certain manque de confiance en soi par rapport aux autres. Il vous empêche de performer à hauteur de vos espérances.

A l’Académie de la Haute Performance, nous pouvons justement vous libérer de ce type de blocage via la dépolarisation.

Avant de faire appel à un professionnel ou de décider d’en devenir un, essayons de voir ensemble :

  • le rôle d’un tel coach ;
  • et en quoi il est réellement utile pour votre évolution et réussite en tant que sportif.

Qu’est-ce qu’un coach psychologique ?

Un coach psychologique est un expert qui va vous aider au niveau de votre psychologie. Il ne traite pas les problèmes normaux de la vie comme c’est le cas d’un coach de bien-être.

La majeure partie des sportifs de haut niveau ont des coachs physiques ou des entraîneurs. Par contre, très peu font appel aux services d’un coach psychologique pour bénéficier d’un accompagnement.

Certains se font suivre par des préparateurs mentaux. Ils leur font confiance en tant que guides pour les aider tout au long de leur développement personnel et professionnel. Les préparateurs mentaux ont une approche bel et bien différente de celle des coachs psychologiques. Nous verrons cela un peu plus tard.

Le coach psychologique travaille au niveau de votre cerveau. Il maîtrise son fonctionnement et va vous aider à comprendre son mécanisme. Vous allez pouvoir vous en servir à votre avantage afin que votre cerveau joue pour vous et non contre vous.

En effet, le cerveau commande tout votre corps à chaque instant de votre vie. Il le fait grâce à des impulsions électriques. Malheureusement, les gens ont tendance à se concentrer uniquement sur :

  • toutes leurs capacités physiques ;
  • ce qu’ils vont faire ;
  • et comment faire les choses pour améliorer leurs performances.

Ils oublient que c’est le cerveau (la partie invisible) qui donnent tous les ordres. Sans lui, le corps ne saurait quoi faire.

C’est donc votre cerveau qui envoie des impulsions à votre corps pour le mettre en mouvement. Sauf que personne ne vous apprendra à vous en servir.

Je me rappelle de l’époque où j’avais commencé les formations sur les neurosciences. Pour moi, c’était une véritable révélation parce que je comprenais :

  • comment mon cerveau fonctionnait ;
  • et comment je pouvais l’utiliser pour moi afin qu’il ne joue plus contre moi.

Le rôle d’un coach psychologique est donc de comprendre d’abord le fonctionnement et les mécanismes du cerveau. Il va ensuite les enseigner à ses clients pour que ceux-ci puissent avancer vers leurs rêves et leurs visions.

Il est important de noter que le psychologue sportif, bien qu’il ait une approche différente, peut également accompagner les sportifs dans leur développement personnel et professionnel.

Quel est le rôle joué par la psychologie dans le sport ?

Une coach psychologique en pleine séance avec une cliente

Un entraînement des aptitudes mentales

Comme nous l’avons dit précédemment, il est important de comprendre comment votre cerveau fonctionne. Attention cependant car ici, nous ne parlons pas des outils classiques de préparation mentale comme :

  • la visualisation ;
  • la sophrologie ;
  • l’auto hypnose ;
  • ou la méditation.

Rappelons d’ailleurs, que c’est ce que font 98% des coachs mentaux en France. Nous en parlons également dans notre programme “Identité Gagnante”.

Comprenez tout de même que ces entraînements sont vraiment secondaires puisque ce ne sont que du savoir-faire et des outils. En revanche, le plus important c’est votre état d’être. Pour ce dernier, comprendre et apprendre la dépolarisation est primordial afin de pouvoir avancer très vite.

Après notre programme “Identité Gagnante”, les athlètes que nous accompagnons :

  • n’ont plus peur de l’échec ;
  • ont une meilleure estime de soi ;
  • ont beaucoup plus confiance en eux ;
  • sont beaucoup plus sereins ;
  • et reprennent du plaisir en compétition.

Pourquoi ? Parce qu’ils ont appris à leur cerveau à :

  • se détacher du regard des autres ;
  • voir les bénéfices dans les coups durs pour leur croissance et leur évolution.

Choisissez alors la dépolarisation et prenez aussi l’habitude d’en faire aussi souvent que possible. Vous verrez que le reste viendra tout seul.

La formation en préparation mentale et psychologie du sportif peut aider les athlètes à mieux gérer le stress, à se détacher du regard des autres et à retrouver le plaisir en compétition.

Une thérapie psychologique

Un judoka devenu champion grâce à son coach

Sachez que chaque problème que vous avez à l’extérieur est simplement le reflet de ce que vous avez à l’intérieur. Je me rappelle justement de Michel Conte, un judoka vététan. Il est devenu champion du monde après avoir travaillé avec nous.

Avant de venir nous voir, il avait atteint 6 fois la finale de championnats d’Europe ou du monde confondus. Cependant, il perdait toujours en finale bien qu’il avait fait :

  • 2 ans de préparation mentale classique ;
  • du magnétisme ;
  • et de la préparation neurolinguistique.

Rien de tout cela n’avait enlevé son blocage. Il est venu ensuite à l’Académie de la Haute Performance. Nous avons travaillé directement sur un problème qu’il avait eu dans son enfance. Nous l’avons aidé à traverser cela.

6 semaines plus tard, il a réalisé son rêve de devenir champion du monde :

  • en s’entraînant moins ;
  • en étant mieux dans sa peau ;
  • et en étant beaucoup plus présent en compétition.
Sachez que toutes les émotions que vous avez eues dans votre passé vont vous guider dans votre avenir. Aucune thérapie n’est terminée tant que “cause n’est pas égale à effet” comme le dit le docteur John Demartini.

Nous venons justement travailler en profondeur pour enlever vos charges du passé. Vous allez ainsi pouvoir libérer totalement votre potentiel et avoir beaucoup plus de chances d’atteindre :

  • votre objectif ;
  • vos rêves ;
  • et vos visions.

Si vous êtes un sportif à la recherche de moyens pour améliorer vos résultats, notre article sur la performance par la confiance pourrait vous intéresser.

Quelle différence entre un coach de vie et un psychologue ?

Différences entre coach de vie et psychologue

  • La durée de la formation
  • Au niveau déontologique

  • La reconnaissance de la profession
  • Les compétences

La durée de la formation

Pour devenir par exemple psychologue, vous aurez besoin de formations universitaires. Avoir un master (un bac + 5) est indispensable.

Par contre, c’est différent pour le coach de vie ou préparateur mental. C’est un métier qui n’est pas répertorié par la loi donc il n’est pas encore protégé.

De ce fait, aucun diplôme n’est obligatoire pour devenir coach et exercer. Tout le monde peut donc devenir coach contrairement au métier de psychologue. Ce dernier nécessite un master et répond à plusieurs codes déontologiques.

Un coach de vie (life coach) va être dans les organismes privés. Il y en a d’ailleurs de plus en plus qui naissent chaque année.

Si vous décidez de suivre une formation de coaching de vie, pensez à vous renseigner au préalable sur :

  • qui sont les formateurs ;
  • ce qu’ils ont fait ;
  • les résultats qu’ils ont.

Pensez aussi à aller voir tous les avis sur Google pour être sûr qu’ils ont une réelle expertise.

Au niveau déontologique

Il n’y a pas de code de déontologie commune à respecter pour un coach de vie classique. C’est le contraire au niveau du psychologue. Ce dernier dispose d’un code de déontologie qu’il se doit de respecter sous peine de poursuite légale et pénale.

Il repose sur :

  • une réflexion éthique ;
  • et une capacité de discernement dans l’application et le respect de grands principes.

Parmi ces principes, il y a notamment :

  • le respect des droits fondamentaux de la personne ;
  • le respect de la vie privée, du secret professionnel et de la confidentialité ;
  • la rigueur et le respect du cadre d’intervention ;
  • la responsabilité et l’autonomie professionnelle, etc.

Sachez tout de même qu’il existe certains points communs entre ces deux métiers. Ils s’accordent sur un point : leur mission est d’aider les gens à avancer dans le bien-être.

La reconnaissance de la profession

Contrairement au coaching de vie (ou life coaching), le métier de psy est aujourd’hui reconnu par l’État. Vous avez toutefois besoin d’un master pour pouvoir prétendre en être un.

Le métier de coach de vie (ou life coach) quant à lui est moins reconnu. Tout le monde peut s’improviser préparateur mental comme nous l’avons vu un peu plus haut. Toutefois, choisissez bien vos formations car elles déterminent le genre de coach que vous serez.

Les compétences

Une sportive en pleine séance avec un psychologue

Faites très attention car un préparateur mental est différent d’un coach psychologique. Il est important de ne pas les confondre.

Un psychologue est là pour vous écouter mais ne va pas forcément réussir à résoudre vos problèmes. Je connais des gens qui ont fait 15 ans de psychologie et n’ont toujours pas résolu leurs problèmes personnels.

Un coach de vie vous accompagne dans votre évolution (développement personnel et professionnel). Il s’assure également que vos problèmes soient vraiment réglés. En tout cas, c’est comme cela que nous fonctionnons à l’Académie de la Haute Performance.

Cependant, ce ne sont pas les études ou formations qu’ils ont suivies qui font les compétences des coachs ou psychologues. L’important est l’état d’être du praticien que vous avez en face de vous.

Si vous avez un coach de vie ou un psychologue qui est dépressif, forcément il ne va pas pouvoir vous aider. Il est donc vraiment primordial de chercher à savoir s’il est capable de résoudre votre problème spécifique.

Demandez au coach de vie ou au psychologue : “j’ai ça comme problème, est-ce que vous êtes capable de m’aider à le dépasser ?” S’il vous dit non, c’est qu’il n’est pas expert dans ce domaine. Il est lui-même coincé dans des schémas et ne pourra pas vous aider.

Un être humain peut aider un autre à condition qu’il a déjà transcendé le problème dans son domaine de vie.

Un coach mental et un psychologue sont donc vraiment différents. Le premier n’est pas du tout réglementé contrairement au second. Quoi qu’il en soit, le plus important est que le professionnel choisi soit réellement en mesure de vous aider.

En parlant de coach mental, il est important de souligner que la psychologie de la performance peut être un domaine clé pour les athlètes et les sportifs de haut niveau

Pourquoi faire appel à un coach psychologique ?

Des blocages qui empêchent de performer

Vous allez parfois être excellent à l’entraînement et aussi avoir tout pour réussir. Pourtant, vous voyez qu’il y a quelque chose qui bloque en compétition. Vous sentez que :

  • vous dites il faut, je dois ;
  • et vous commencez à forcer.

Dans ce cas, vous avez un blocage qui vous empêche clairement de performer dans le bien-être. Vous pouvez donc faire appel à un coach psychologique. Mais, demandez-lui en combien de temps il va pouvoir résoudre votre blocage ?

A l’Académie de la Haute Performance, nous avons accompagné plus d’une centaine :

  • de sportifs ;
  • d’athlètes ;
  • de musiciens ;
  • d’entrepreneurs ;
  • d’artistes ;
  • et de militaires.

Si nous voyons que nous pouvons vous aider, en 2 mois, votre blocage sera résolu. Il est donc vraiment important de demander en combien de temps le coach est capable de vous aider.

Je pense justement à Laura Tarantola qui a témoigné dans mon dernier livre “Préparation Mentale Gagnante”. Elle était suivie en psychologie du sport depuis 2 ans. Malgré cela, elle avait tout le temps cette petite voix qui la faisait douter sur les grandes compétitions.

Quand nous avons commencé à travailler ensemble, je lui ai dit : “dans 2 mois, ton blocage sera éliminé”. Elle avait bien sûr eu des doutes. Elle ne pensait pas que c’était possible.

En travaillant ensemble, elle a pu effectivement voir le changement juste après 2 mois. Elle était beaucoup plus sûre d’elle et sûre de ramener une médaille. Ce qu’elle a fait 5 mois après aux jeux olympiques de Tokyo.

Si vous êtes un joueur de tennis et que vous rencontrez des blocages mentaux en compétition, faire appel à un coach en psychologie adaptée au tennis peut être une solution efficace pour améliorer votre performance sur le court.

Devenir encore plus fort mentalement

Une force mentale améliorée grâce à un psychologue

Faites attention lorsque vous cherchez à devenir plus fort mentalement. C’est simplement un symptôme qui indique que vous vous comparez aux autres.

Faites donc attention lorsqu’un psy vous dit : “nous allons travailler ensemble et comme ça, tu vas être plus fort mentalement”. Il est en train de vous injecter son système de valeur. Vous risquez d’avoir vraiment des blocages supplémentaires.

Sachez que chaque personne est déjà forte mentalement. Via des sessions de dépolarisation, vous allez reconnaître sous quelle forme vous l’êtes. Plus vous allez vous accepter tel que vous êtes, plus cette force mentale perçue va apparaître à vos yeux.

Ayant accompagné plein de sportifs de haut niveau et des médaillés olympiques, nous avons une certaine expertise. Sachez qu’il n’y a pas de personne qui soit plus ou moins forte mentalement qu’une autre. Nous exprimons juste notre force mentale sous des formes différentes.

Si vous comprenez cela, alors vos résultats augmenteront naturellement et énormément.

Vous pouvez consulter notre article intitulé “Comment devenir plus fort mentalement en sport ?” pour en savoir plus et obtenir des conseils et des stratégies pratiques pour améliorer votre mental dans votre pratique sportive.

Comment devenir psychologue ?

Les études

Encore une fois, pour devenir psychologue de sport, vous aurez besoin au minimum d’un master. Vous pouvez ensuite continuer vers un doctorat.

Les STAPS en proposent ainsi que les universités de psychologie clinique. Ce sera ensuite à vous de vous spécialiser.

Les débouchés

Il vous revient en fait de créer les débouchés. Encore une fois, nous sommes vraiment sur l’apprentissage des lois universelles.

Il vous sera difficile de réussir si vous êtes un super expert mais que derrière :

  • vous ne savez pas vous mettre en avant ;
  • vous ne savez pas proposer vos services ;
  • et vous n’avez pas de réseau qui vous recommande.

Tout cela est donc vraiment important. Depuis que je suis entrepreneur, j’ai appris à ne plus regarder les débouchés. De mon point de vue, l’important est juste : qu’est-ce que j’ai envie de faire ? Et je vais le faire peu importe si c’est saturé ou pas.

Il vous revient donc :

  • de vous demander pourquoi vous êtes ici sur terre ;
  • d’être centré sur votre mission ;
  • et d’éviter de vous laisser influencer par ce que peuvent dire les autres.

Et tant que vous êtes centré sur votre mission, vous n’avez pas à avoir peur. Vous allez ensuite apprendre des compétences comme nous le faisons dans le programme “Entrepreneur Gagnant”.

Elles vous permettront justement de savoir marketer et communiquer pour vous faire connaître. N’hésitez pas à faire témoigner les clients que vous avez aidés. Ainsi, les gens vont parler de plus en plus de vous.

Vous voulez réussir en tant que sportif professionnel mais vous sentez que vous avez un blocage ? Prenez rendez-vous avec nous pour un entretien offert. Il vous suffit de cliquer sur le bouton ci-après.

Le jour venu, nous ferons un diagnostic pour identifier vos blocages. Vous bénéficierez ensuite d’un accompagnement pour éliminer ces derniers durablement.

Et rappelez-vous, l’important n’est pas ce que vous faites, mais qui vous devenez.

Avec inspiration,

L’équipe de l’Académie de la Haute Performance

Références

https://fr.indeed.com/conseils-carrieres/trouver-un-emploi/developpement-personnel-coach-vie

https://www.sportetpsychologie.fr/les-avantages-de-la-preparation-mentale-dans-le-sport/

https://lentre2pots.fr/preparateur-mental-comment-atteindre-un-haut-niveau/

https://www.widermag.com/coaching-preparation-mentale-les-cles-bien-debuter

Pierre David est consultant professionnel spécialisé dans le coaching en entreprise et sportif. Avec une expérience poussée en développement personnel, cet ancien sportif de haut niveau (Vice-champion de France en Savate Boxe Française Elite A 2015) a coaché de nombreux médaillés olympiques et sportifs de haut niveau tels que Gwendoline Philippe, Mathilde Armitano, Anastasia Urbaniak, Alexandre Henrard. Sa formation comprend des certifications en coaching (Docteur John Demartini 2019, Institut SANE 2018-2019), hypnose (École Centrale d’Hypnose 2015-2016) et neurosciences (Institut des Neurosciences 2015-2016). Fondateur de l'Académie de la Haute Performance, il a développé la technique de Dépolarisation et il est l'auteur de 3 livres sur la préparation mentale et l'entreprenariat : L'Identité Gagnante (2020), "L'entrepreneur Gagnant" (2022). "Préparation Mentale Gagnante" (bestseller, édité chez EYROLLES 2023).

Partagez :

Facebook
LinkedIn
Picture of À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT