Burn out sportif : détectez-le et guérissez rapidement

Vous êtes coach et vous sentez que votre athlète est chaque jour de plus en plus malheureux ? S’il perd le plaisir de s’entraîner et de pratiquer, c’est peut-être le signe d’un burn out sportif.

Nous voyons souvent les champions internationaux et les médaillés olympiques comme des professionnels qui réussissent. A nos yeux, ce sont des personnes qui brillent et qui sont forts mentalement.

La réalité est tout autre d’après une étude réalisée en 2021. 24% des athlètes de haut niveau affirment avoir ressenti une détresse psychologique grave ou sévère après les Jeux Olympiques.

Michael Phelps, recordman de médailles en natation avait témoigné à ce sujet après sa retraite en 2016. Il avait avoué avoir vécu une longue période de dépression en 2014.

A l’Académie de la Haute Performance, nous accompagnons énormément de sportifs de haut niveau. Beaucoup d’entre eux étaient en situation de burn out avant de venir nous voir.

Nous allons donc vous montrer à travers cet article :

  • comment prévenir le burn out ;
  • et comment aider les sportifs touchés à guérir rapidement.

Qu’est-ce qu’un burn out sportif ?

Les athlètes de haut niveau aspirent chaque jour à améliorer leurs performances. Beaucoup d’entre eux tombent ainsi dans le surentraînement bien qu’ils aient un coach mental.

A force de pousser et de forcer, ils terminent en burn out. En d’autres termes, leur corps finit par lâcher et ils n’arrivent donc plus à s’entraîner et à performer.

C’est exactement pareil qu’un burn out professionnel. Les gens forcent, forcent et oublient de se connecter à ce qui est réellement important pour eux. Ils confondent leurs priorités et finissent en burn out.

Qu’il soit sportif ou professionnel, ce syndrome est seulement la conséquence :

  • d’une mauvaise écoute de soi ;
  • et du fait que nous nous sommes sacrifiés au profit d’un projet.

Quelles sont les causes du burn out sportif ?

Une pression continue et des attentes élevées sur l’athlète

Effectivement, le burn out arrive lorsque nous nous mettons cette pression, cette chape de plomb. Nous ne nous autorisons donc plus à nous écouter de peur :

  • de donner une mauvaise performance ;
  • et de ne pas répondre aux attentes (entraîneur, supporters etc.).

Un surentraînement et un manque de récupération

A ce sujet, nous avons justement eu un sportif devenu champion du monde de judo vétéran : Michel Conte. A chaque fois qu’il arrivait dans une compétition, même problème. Il était épuisé car il ne s’était pas écouté et n’arrivait pas à performer.

Voulez-vous avoir plus d’approfondissement sur les effets de l’épuisement ? Faites un tour sur notre page à propos de la fatigue en sport.

En travaillant avec nous, il a pris conscience qu’il pouvait moins s’entraîner et pourtant, mieux performer. En effet, il était frais mentalement.

Des facteurs psychologiques et émotionnels

Beaucoup pensent qu’il faut s’entraîner et pousser encore et encore pour réussir en sport. En réalité, l’important c’est d’être frais mentalement.

C’est le mental qui entraîne le corps et non le corps qui entraîne le mental. Un sportif réussira mieux en étant prêt à 90% physiquement et à 100% mentalement plutôt que le contraire.

Une alimentation mal équilibrée

Pour performer, nous avons en tant que sportif besoin d’une bonne alimentation. Beaucoup d’entre nous confondent souvent qualité et quantité. L’alimentation est donc mal équilibrée.

Quand c’est le cas alors forcément nous aurons des carences. Sans les bons compléments alimentaires, nous risquons d’être en burn out.

Un stress permanent

Une athlète en burn out sportif touchée par un stress permanent

Un burn out se produit souvent à cause d’un stress ou une anxiété de fond. Ils nous prennent beaucoup d’énergie. Nous allons ainsi avoir du mal à performer facilement.

Je me rappelle quand j’étais en méditation vipassana chez les moines. J’y avais passé 3 jours et 3 nuits sans manger.

Le moine m’avait dit que la majorité de gens vivent :

  • soit dans le souci du futur ;
  • soit dans les souffrances du passé.

C’est ce qui pour lui explique que ces personnes arrivent difficilement à être présentes. Pourtant lorsque nous le sommes, alors nous consommons moins d’énergie. Le stress et la pression diminuent naturellement.

Quels sont les premiers symptômes d’un burn out sportif ?

Des insomnies et un état d’épuisement permanent

Beaucoup de sportifs professionnels ont des problèmes d’insomnie. Ils ont beau être fatigué après le sport, ils ont des difficultés à trouver le sommeil la nuit.

Même s’ils arrivent à dormir, leur sommeil est loin d’être récupérateur. Ils restent ainsi fatigués à leur réveil le matin.

L’athlète aura l’impression de stagner malgré des entraînements intensifs réguliers. Ce sont des signes avant-coureur d’un burn-out.

Nous en parlons encore plus en détail dans notre article fatigue mentale au sport.

L’irritabilité et les changements d’humeur

Le burn out peut effectivement engendrer un trouble de l’humeur et nous rendre irritable. C’est d’ailleurs deux des symptômes les plus courants. En effet, nous sommes en train de nous retenir de lâcher.

Etant donné que nous nous retenons, alors la moindre action ou parole d’une autre personne peut :

  • soit nous irriter ;
  • soit changer notre humeur.

Une baisse de l’envie et du plaisir de pratiquer

Une sportive pas motivée pour s'entraîner à cause d'un burn out

A l’Académie, c’est le problème courant que nous rencontrons chez les athlètes de haut niveau.

Vous perdez du plaisir en compétition et à vous entraîner ? C’est le signe que vous n’êtes plus connecté à qui vous êtes et c’est là où il y a un réel danger.

Les “il faut que je m’entraine / je dois m’entrainer” vont venir et revenir en boucle. Faites alors attention car vous courrez vers un burn out.

Nous avons d’ailleurs des centaines de sportifs qui se sont déconnectés du plaisir avant de venir nous voir. Il est ainsi important :

  • de garder cela à l’esprit ;
  • et de ne pas laisser l’enjeu de la compétition prendre le dessus.

Une baisse d’estime de soi et de confiance en soi

Faites attention si vous avez du mal à croire en votre capacité à atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé. Vous vous exposez aussi à un risque de burn out. Rendez-vous à notre page coach mental confiance en soi pour trouver un professionnel pour vous aider.

Vous vous demandez pourquoi ? Parce que pour compenser ce manque de confiance en vous, vous allez vous surentrainer.

Vous vous autoriserez donc moins à vous reposer même si vous en avez besoin. Au lieu de faire un break, vous allez toujours vous entraîner, vous entraîner.

Demandez-vous alors : “est-ce que je m’entraîne parce que j’en ai envie ?” Si c’est parce que vous avez peur de ne pas avoir le résultat, alors faites attention. C’est encore une fois un signe que vous ne vous écoutez pas.

Dépression sportive : quelles conséquences ?

Une baisse des performances sportives

Le burn out va faire que vous allez vous entraîner plus chaque jour sans vous ménager. Forcément vous allez moins performer car vous serez complètement épuisé.

Vous êtes à sec, plus d’énergie vitale et d’enthousiasme pour mettre votre corps en action. Vous allez enchainer les défaites. Comme vous le verrez dans notre article sur l’échec sportif, il est difficile de s’en remettre.

Nous avions justement une sportive quintuple championne du monde : Alexandra Recchia. Elle était vraiment proche du burn out avant la sélection pour les Jeux olympiques.

Elle nous disait : “je n’en peux plus, je suis en train de mettre mon couple de côté, mon travail de côté, je m’entraîne deux fois par jour, pourtant je ne performe plus”.

Nous avons alors travaillé ensemble à l’Académie de la Haute Performance. Elle a pu par la suite :

  • se libérer de cette pression ;
  • repasser à un entraînement par jour ;
  • et mieux performer.

Elle était ainsi sortie du burn out.

Une augmentation du risque de blessures

Une blessure causée par un burn out

Lorsque vous êtes en burn out, vous allez ignorer votre besoin de vous reposer. A un moment donné, votre corps va se blesser pour pouvoir se mettre au repos.

Généralement, quand cela arrive, les sportifs en burn out sont soulagés. Le fait est qu’ils ne pouvaient plus tenir la cadence.

Un isolement social

Les gens voient les sportifs de haut niveau comme des personnes confiantes. Pourtant, au fond d’eux, ces athlètes sentent aussi qu’ils ont cette petite faille.

Il est difficile pour eux d’avouer cela aux personnes qui les admirent. S’ils le font alors les autres leur diront : “Mais non, pas toi, tu es trop confiant pour avoir un burn out”. C’est pourquoi les sportifs de haut niveau vont avoir ce sentiment d’être vraiment seuls.

Ils sont exactement comme les entrepreneurs. Les gens les mettent sur un piédestal. Pourtant, au fond d’eux, ils ont aussi cette faille qui peut les mener au burn out.

Ainsi, pour s’en sortir, il est vraiment important :

  • d’en parler aux bonnes personnes ;
  • et de s’entourer de gens qui peuvent vous aider.

Les athlètes ont vraiment besoin d’être écoutés. Comme vous le verrez dans l’article sur le burn out emotionnel, ce manque de soutien social est vraiment un danger pour eux.

Une dépression

Beaucoup de sportifs de haut niveau finissent en dépression. C’est la conséquence ultime du burn out.

La dépression est juste le système qui dépressurise. Elle nous aide à nous reconnecter à qui nous sommes.

Nous risquons d’être frappé par la dépression :

  • si nous ne lâchons pas notre objectif des yeux ;
  • si les gens nous mettent tout le temps sur un piédestal ;
  • et si nous continuons de ne pas nous écouter.

Notre page sur les symptômes de la fatigue émotionnelle vous renseigne un plus sur la dépression et des notions connexes.

Cependant, rassurez-vous. Une fois ces causes éliminées, tout peut revenir dans l’ordre en très peu de temps.

Comment prévenir les risques de burn-out sportif ?

Un athlète en burn out qui consulte un spécialiste

Bien planifier les entraînements

A l’Académie, nous avions un sportif qui avait les Jeux olympiques dans ses objectifs. Nous avons analysé son planning d’entraînement, et sur 6 mois, il avait un seul jour de repos. Il était donc forcément très proche du burn out.

Nous avons fait une séance de dépolarisation du rêve. Vous en retrouverez les détails dans l’ouvrage “Préparation mentale gagnante”. Il a pu ainsi lâcher prise.

Son souci était qu’il avait du mal à avoir un agenda vide. Pour retrouver de la fraîcheur mentale, nous lui avons conseillé :

  • de bien planifier ses entraînements ;
  • de prévoir au moins un jour de repos par semaine.

Se fixer des objectifs réalistes

Chaque personne a ses objectifs. Il peut s’agir des championnats départementaux comme également des Jeux olympiques. Quoi qu’il en soit, l’essentiel est que l’ensemble de vos domaines de vie soient pris en compte.

Sachez que le sport de haut niveau, c’est du long terme. Vous avez un objectif trop haut sans être prêt à faire les sacrifices nécessaires pour l’atteindre ?  Vous aurez alors du mal à tenir le rythme car le prix à payer est trop élevé pour vous.

Se reposer quand c’est nécessaire

A l’Académie, les sportifs que nous accompagnons s’entraînent moins et pourtant performent plus. C’est possible tout simplement parce qu’ils s’autorisent à se reposer.

Je me rappelle quand j’étais sportif de haut niveau. A l’époque je m’étais forcé à m’entraîner alors que j’avais besoin de me reposer. Résultat : déchirure aux ligaments croisés et 1 an et demi de repos, sans entraînement et compétition.

Pourquoi cette blessure ? Parce qu’à cette période, le sport était moins devenu prioritaire dans ma vie. J’avais d’autres priorités. Malgré cela, j’ai quand même continué à m’entraîner et mon corps en a fait les frais.

Manger équilibré

Une alimentation équilibrée, c’est vraiment la base pour prévenir le burn out. Si vous êtes déjà sportif de haut niveau alors cela va de soi pour vous.

Vous allez faire attention à vos apports en minéraux et allez manger ce dont vous avez besoin. Ainsi, votre corps aura ce fuel, cette énergie pour pouvoir passer à l’action facilement.

Dormir suffisamment

Un sportif qui dort tôt

Nous interrogeons souvent les sportifs que nous accompagnons pour la première fois à propos de leur sommeil. Beaucoup d’entre eux se couchent après minuit.

Nous vous conseillons ainsi de dormir avant 22 heures pour avoir un sommeil réparateur. C’est avant minuit que la mélatonine, hormone du sommeil, va être sécrétée pendant la nuit.

Apprendre à gérer le stress

Apprenez à vraiment faire tomber votre objectif de son piédestal. Pour y arriver, lisez le livre “L’identité Gagnante”, écrite et co-écrite avec 4 médaillés olympiques. Vous y trouverez comment ils gérent leur stress.

Vous laissez les objectifs et leurs enjeux prendre le dessus ? Dans ce cas, vous risquez un burn out à cause du stress, de l’angoisse et de l’anxiété permanents de ne pas les atteindre.

Consulter un professionnel

L’Académie de la Haute Performance, c’est plus de 700 sportifs accompagnés dont plusieurs médaillés aux Jeux olympiques. Nous avons une approche unique comme vous le verrez dans notre article préparation mentale en sport. Il s’agit de la dépolarisation.

Beaucoup de membres de l’équipe de France suivis à l’INSEP (Institut national du sport, de l’expertise et de la performance) en préparation mentale classique nous font confiance.

Ils viennent chez nous car ils voient :

  • que notre méthode est efficace en profondeur ;
  • et que nous leur offrons rapidement une réelle libération.

Nous proposons un premier rendez-vous offert avec un membre de notre équipe. Il va :

  • vous entendre, comprendre ce que vous êtes en train de vivre ;
  • et vous proposer une solution adaptée à votre situation.

Vous vous sentirez vraiment écouté par quelqu’un qui comprend ce que vous vivez. En seulement moins d’une heure avec nous, vous serez donc déjà mieux.

Comment guérir vite de ce burn-out ?

Comment guérir vite de ce burn-out ?

  • La reconnaissance et l’acceptation
  • Le repos et la récupération
  • Une bonne prise en charge psychologique
  • Une alimentation saine

  • Un sommeil suffisant et régulier
  • Un bon équilibre de vie
  • Un soutien social
  • Une reprise de l’activité sportive

La reconnaissance et l’acceptation

Il est important d’en prendre conscience et de dire : “stop, là je suis complètement lessivé car j’ai trop poussé”. Plus vous persistez, plus vous risquez de vous effondrer du jour au lendemain.

Vous êtes un peu comme un élastique. Vous continuez à l’étirer encore et encore un peu plus ? Alors soit vous prenez conscience et vous arrêtez, soit vous la cassez. Dans ce second cas, vous aurez besoin de beaucoup de temps pour vous en remettre.

Le repos et la récupération

Encore une fois, il est primordial de vous écouter. Vous sentez que vous êtes fatigué ? Alors reposez-vous au lieu de vous entraîner.

Parlez-en à votre entraîneur. Dites-lui : “aujourd’hui je suis cramé, si je viens, ça va être contreproductif”.

Prenez votre leadership en main et osez tenir tête à vos entraîneurs qui vous disent en permanence : “il faut que tu t’entraînes plus”.

Sachez qu’un entraînement de plus peut engendrer plus de conséquences négatives qu’un entraînement de moins. Si vous êtes sportif de haut niveau, c’est la récupération qui fera la différence.

Une bonne prise en charge psychologique

A l’Académie de la Haute Performance, nous avons ce petit plus d’être une équipe de sportifs. Nous avons vécu les blocages que rencontrent les personnes que nous accompagnons.

Nous sommes donc vraiment en mesure de comprendre ce que traversez et de vous proposer des solutions rapides et durables.

Une alimentation saine

L’alimentation fait aussi partie de la récupération. Une partie de l’énergie que vous avez dépensée, vous pourrez la récupérer grâce à une bonne alimentation.

Mangez alors tout ce dont votre corps a besoin. Faites une cure de vitamines et minéraux si besoin.

Un sommeil suffisant et régulier

Nous ne le répéterons jamais assez mais couchez-vous avant 22h. Faites de longues nuits de sommeil. Faites des siestes dans la journée si vous en avez besoin. En dormant suffisamment, vous secréterez et resecréterez de la sérotonine : l’hormone du bien être.

Autrement, si votre corps va mal, alors il va secréter de mauvaises hormones. Vous allez ainsi rentrer dans une spirale infernale de pensées négatives. Il vous sera dans ce cas difficile de récupérer.

Un bon équilibre de vie

Une athlète évitant le burn out grâce à une bonne équilibre de vie

Sachez qu’il n’y a pas que le sport dans la vie. Vous avez différents domaines de vie alors apprenez à équilibrer le tout.

A l’Académie de la Haute Performance, nous recommandons toujours à nos athlètes de haut niveau d’avoir une deuxième activité. Nous avons remarqué que ceux qui vivent pleinement cette seconde passion performent mieux.

A l’Académie, nous avions justement une sportive qui ne s’autorisait pas à investir dans l’immobilier ou à acheter un appartement.

Elle avait pourtant les fonds suffisants pour de tels projets. Lorsque nous avons travaillé ensemble, elle s’est par la suite autorisée à s’y lancer. Cette décision a influé comme par magie sur ses résultats sportifs.

Nous avions également un autre athlète qui ne s’autorisait pas à vivre son autre passion pendant sa période active. Il s’agissait d’ouvrir et gérer un blog. Dès qu’il s’est lancé, il a vu ses résultats arriver en sport.

Il est donc vraiment important d’avoir un deuxième pilier de vie où vous êtes vraiment épanoui. En effet, vous allez pouvoir jongler entre le deux et serez ainsi au top en compétition. Vous aurez en plus une seconde activité pour vous permettre de vous détendre et de vous reposer si besoin.

Un soutien social

Le soutien social au quotidien est vraiment indispensable chez les athlètes de haut niveau. Ayez des amis sportifs sur qui vous pouvez compter et à qui vous pouvez parler.

Ayez aussi des amis non sportifs avec lesquels vous pouvez également juste complètement lâcher prise et parler de tout et de rien. Le soutien social peut aussi simplement être les membres de votre famille.

Une reprise de l’activité sportive

Vous avez réussi à sortir du burn out ? Alors, vous pouvez reprendre directement le sport. Si vous êtes inspiré alors allez-y, ne vous mettez pas de frein et ne vous régulez pas.

C’est d’ailleurs ce qu’a fait Alexandra Recchia. Du jour au lendemain, elle a pu reprendre. Elle s’entraînait moins mais performait plus.

Alors pas besoin d’y aller progressivement. Faites ce qui vous inspire.

Par contre, attention si vous sentez de nouveau que vous ne vous écoutez pas. Arrêtez-vous et autorégulez-vous.

Vous sentez le burn out arriver ? Prenez rendez-vous avec un membre de notre équipe en cliquant sur le bouton ci-après.

Nous ferons un diagnostic pour savoir où vous en êtes. Nous vous apporterons par la suite des solutions durables pour rétablir votre équilibre de vie.

Références

https://www.marieclaire.fr/burn-out-sportif,1438474.asp

https://www.sante-sur-le-net.com/burn-sportif-fatigue-physique-mentale/

https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/le-telephone-sonne/le-burn-out-des-sportifs-de-haut-niveau-3107095

https://www.letemps.ch/sport/burnout-sportifs-nouveau-mal-ancien

https://www.valdemarne.fr/newsletters/sport-sante-et-preparation-physique/burn-out-et-activites-physiques-causes-et-solutions

https://www.lemonde.fr/sport/article/2020/01/29/burn-out-ces-sportifs-qui-souffrent-en-silence_6027583_3242.html

Pierre David est consultant professionnel spécialisé dans le coaching en entreprise et sportif. Avec une expérience poussée en développement personnel, cet ancien sportif de haut niveau (Vice-champion de France en Savate Boxe Française Elite A 2015) a coaché de nombreux médaillés olympiques et sportifs de haut niveau tels que Gwendoline Philippe, Mathilde Armitano, Anastasia Urbaniak, Alexandre Henrard. Sa formation comprend des certifications en coaching (Docteur John Demartini 2019, Institut SANE 2018-2019), hypnose (École Centrale d’Hypnose 2015-2016) et neurosciences (Institut des Neurosciences 2015-2016). Fondateur de l'Académie de la Haute Performance, il a développé la technique de Dépolarisation et il est l'auteur de 3 livres sur la préparation mentale et l'entreprenariat : L'Identité Gagnante (2020), "L'entrepreneur Gagnant" (2022). "Préparation Mentale Gagnante" (bestseller, édité chez EYROLLES 2023).

Partagez :

Facebook
LinkedIn
À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT