Être fort mentalement : quel secret pour se renforcer ?

Est-ce qu’être fort mentalement est vraiment indispensable en sport ? C’est vrai que parfois, nous pouvons nous dire : “ah, je suis faible mentalement, j’aimerais être plus fort…”

Nous pouvons également nous dire : “cette personne est forte mentalement, j’aimerais tellement être comme elle”.

Donc aujourd’hui, nous allons vous donner des conseils pour devenir plus fort mentalement.

C’est quoi être fort mentalement ?

A l’Académie de la Haute Performance, nous ne croyons pas à cette notion d’être mentalement fort.

Pourquoi ? Parce que si nous avons la perception d’être mentalement fort et que nous nous disons “je suis quelqu’un de fort mentalement”, c’est qu’au même degré où nous le sentons, nous ne percevons pas en quoi nous sommes faibles à vouloir être mentalement forts.

Nous ne pensons pas que les gens sont forts ou faibles mentalement. Nous pensons que c’est surtout une question :

  • de bien se connaître ;
  • et de savoir quelles sont nos réelles priorités.

Il est primordial de les distinguer des priorités qui nous ont été injectées par la société.

Faire les choses pour notre plaisir

Nos priorités réelles font que nous faisons les choses uniquement pour nous-mêmes. Pourquoi ? Parce que ça nous fait plaisir et nous avons de l’enthousiasme dans ce domaine de vie-là.

Cela nous aide alors à être mentalement fort puisque nous persévérons, vu que cela nous anime intrinsèquement.

Ne pas faire les choses pour faire plaisir aux autres

En revanche, cela va être dur de lutter :

  • si nous faisons les choses pour prouver quelque chose à quelqu’un d’autre ;
  • ou si nous disons, “quand j’aurais fait ça, alors je voudrais ça”.

Pourquoi ? Parce que peut-être que nous courons après un objectif qui :

  • n’est pas nous-mêmes ;
  • n’est pas accroché à qui nous sommes ;
  • et ne nous correspond pas.

Et donc, nous allons forcément avoir la perception d’être faible mentalement puisque cela va être dur. Nous allons vouloir abandonner quelque chose qui n’est pas aligné avec nous. L’abandon n’est donc rien d’autre qu’un changement de priorité.

Bien se connaître et être connecté à nos priorités

Pour nous, l’important n’est pas d’être fort ou faible mentalement. C’est plutôt une question de bien se connaître et de vivre dans nos réelles priorités.

Lorsqu’un être humain est connecté à ses réelles priorités, alors :

  • il a naturellement beaucoup plus d’envie et de résilience ;
  • et il est inarrêtable parce qu’il n’y a que ça qui l’anime.

Quand nous sommes connectés à ce qui nous anime, alors la notion d’être fort ou faible mentalement n’existe même plus. En fait, nous sommes :

  • naturellement forts dans nos valeurs hautes ;
  • et naturellement plus faibles dans nos valeurs basses.

Vous pouvez consulter l’article technique d’optimisation du potentiel pour découvrir des astuces à connaître absolument.

Pourquoi est-ce qu’il faut être fort mentalement en sport ?

Une joueuse de tennis forte mentalement

Encore une fois, c’est une perception sociale. En effet, les gens qui sont dans le sport vont se dépasser et vont faire des records qui sont extraordinaires. De ce fait, nous allons percevoir qu’il faut être fort pour pouvoir gagner.

Nous ne dirons pas que les athlètes que nous accompagnons à l’Académie de la Haute Performance sont plus forts mentalement que les autres. Ils sont juste beaucoup plus connectés à leurs objectifs que les autres et libérés de leurs charges émotionnelles.

Et peut-être que ces mêmes athlètes qui sont forts mentalement en sport, ne le seraient pas pour :

  • élever des enfants ;
  • faire tous les jours de la nourriture pour 5 personnes ;
  • se lever et conduire un bus, etc.
La question n’est donc pas d’être fort mentalement pour faire du sport. Il s’agit plutôt de se demander : est-ce que le sport est fait pour nous ou pas ?

Si c’est intrinsèquement fait pour nous et que nous sommes dépollués des injonctions extérieures, alors en fait, nous seront mentalement forts. Nous le serons d’ailleurs :

  • comme n’importe qui dans sa vie de tous les jours ;
  • et par rapport à qui il est à l’instant donné.

Pour les sportifs qui veulent être plus forts, c’est aussi :

  • reconnaître qu’ils sont déjà forts mentalement ;
  • et reconnaître ce qu’ils ont fait dans le passé pour pouvoir le faire plus facilement après dans le futur.

Pourquoi ? Parce que si tu ne reconnais pas que tu l’as déjà été dans le passé, alors ce sera difficile de se projeter à être mentalement fort. Nous en parlons d’ailleurs dans l’article : se forger un mental de champion.

Est-ce que tous les sports ont le même niveau d’exigence en termes de force mentale ?

Quand nous échangeons avec des sportifs, c’est intéressant de les voir dire souvent : “oui, mais dans notre sport, c’est spécifique parce que blablabla”.

C’est vrai et faux à la fois. C’est vrai dans le sens où en effet, sous une forme donnée, c’est plus de difficultés que d’autres. Mais si nous le prenons la généralité, dans le fond derrière la forme, c’est encore une fois de se demander :

  • “est-ce que ça m’inspire vraiment ?”
  • “et dans ce cas-là, est-ce que je suis prêt à payer le prix ?”
  • “si oui, alors je vais me dépasser parce que ça me fait plaisir de me dépasser”.

Découvrez dans l’article dépasser ses limites, tout ce qu’il faut savoir sur le dépassement de soi.

Chaque sport est différent

Chaque sport est donc différent. Nous allons avoir des sports comme le tennis où le match peut durer très longtemps.

Forcément, il va y avoir des temps morts où il est important de très vite se remobiliser.

Il y a d’autres sports comme la boxe (comme moi à l’époque) où là, ça va être très intense. Mais ça va durer 15 min sur du sport pied-poing. Les gens vont dire : “ah, tu prends des coups, c’est dingue”.

Et il y a d’autres sports, ça va être comme les marathons. Nous n’allons pas prendre de coups physiques par quelqu’un d’autre. En revanche, ça va être long et ça peut être plus difficile sur les jambes.

Aucun sport n’est plus dur mentalement qu’un autre

Aucun sport n'est plus dur mentalement qu'une autre

Il n’existe pas de sport qui est plus dur mentalement qu’un autre de manière absolue. Par contre, de manière relative, forcément cela va être dur si nous faisons du marathon alors que nous sommes fait pour de l’escrime.

Donc voilà, il n’y a pas de sport plus ou moins dur mentalement. Il y a juste des sports qui sont différents d’autres et qui correspondent à certains êtres humains en particulier.

Quand nous verrons que chaque sport est différent avec les bénéfices et les inconvénients qui vont avec, alors nous arrêterons :

  • de minimiser les autres disciplines ;
  • et d’exagérer une discipline en disant qu’il est plus ceci ou cela qu’une autre.

Nous prendrons ainsi le sport qui nous inspire et non pas celui où nous allons nous mettre une étiquette de : “ah oui, je fais ça parce que ça permet de devenir plus fort mentalement”.

N’hésitez pas à consulter la page force mentale sport pour obtenir plus de réponses.

Comment améliorer sa force mentale par la méthode classique ?

La méthode classique pour améliorer la force mentale vous fera dire tous les jours : “je suis un winner, je suis trop fort etc”. Et vous pouvez finir par vous attacher à des choses qui ne vous correspondent pas. Et au bout d’un moment, vous allez certainement lâcher et culpabiliser.

Pour revenir plus sérieusement à la question, nous pensons que vouloir cultiver la force mentale n’a pas de sens. Pourquoi ? Puisqu’encore une fois, nous sommes naturellement forts mentalement dans ce qui est réellement important pour nous.

Alors, nous pensons qu’au lieu de chercher à développer de la force mentale, l’investissement va être beaucoup plus rentable :

  • de chercher où est-ce que je suis naturellement inspiré ;
  • et de se dire, quoi qu’il arrive, même si c’est dur, je continuerais et je persévérerais juste parce que ça m’inspire.

Après, dans les méthodes classiques, oui en effet, tous les matins, moi-même je vais faire ce que nous appelons la “Morning Formula”. Je vais donc :

  • lire mes objectifs ;
  • valider qu’ils sont bien en accord avec moi-même ;
  • me répéter des phrases ;
  • et faire 2 à 3 minutes de visualisation.

Donc voilà, il y a des routines que j’installe. Grâce à ces dernières, je sais que mes pensées et mes émotions, et donc la partie énergétique, la partie être, c’est la partie énergie qui va entraîner le corps dans l’action. Car c’est grâce à l’énergie que le corps va dans une direction.

Nous allons conditionner les cellules de notre corps à aller dans une certaine direction :

  • en faisant des exercices de visualisation tous les matins ;
  • et en nous connectant à l’état d’être de nous qui avons déjà obtenu les résultats que nous souhaitons obtenir.

Pour encore plus de conseils, vous pouvez vous référer à notre article intitulé : comment devenir plus fort mentalement ?

Rester optimiste en toutes circonstances, est-ce être fort mentalement ?

Être fort mentalement c'est être optimiste en toute circonstance

Si nous regardons l’étymologie même du mot optimiste, ça vient de “optimum”. Cela veut donc dire vouloir le meilleur. Donc, la réponse à cette question dépend du sens que nous donnons à ce mot.

Si pour vous, optimiste c’est voir le bon côté des choses, alors nous sommes partiellement d’accord. Pourquoi ? Parce que comme un aimant, plus nous allons vouloir le pôle plus et que nous allons être attiré par lui, plus le pôle moins va être puissant.

Pourtant, quand nous prenons l’étymologie du mot optimiste, c’est “optimum” donc :

  • aller vers le meilleur, vouloir le meilleur ;
  • aller vers une direction qui m’inspire davantage, avec les bénéfices et les inconvénients qui vont avec.

Les gens disent en général : “oui, mais moi, je préfère regarder le verre à moitié vide qu’à moitié plein”. Alors nous, nous aimons autant le regarder à moitié vide qu’à moitié plein. C’est moins euphorisant, mais c’est plus réel et inspirant.

C’est vrai que parfois, nous pouvons voir des sportifs qui perdent souvent un match et qui ont peut-être mal joué. Au final, ils vont avoir du mal à gérer cette déception.

Ils vont se dire : “mais j’ai quand même bien joué”. Ils vont donc se mentir à eux-mêmes juste parce qu’il leur a été conseillé de rester positifs. En fait, ils n’arrivent juste pas :

  • à voir la réalité en face ;
  • et à se dire que ce n’est pas grave d’avoir mal joué.

S’ils se mentent à eux-mêmes alors ils annihilent ce pouvoir qu’a le challenge et refoulent leurs émotions. Un de mes mentors à l’époque, appelait ça justement “le coup de pied au cul thérapie”.

Découvrez notre guide présentant des exercices sur la visualisation mentale.

C’est quoi les bienfaits d’être fort mentalement ?

Vous pourriez vous demander : est-ce que devenir fort mentalement, être optimiste permet d’améliorer la concentration ou la motivation parce que nous avons plus d’assurance ?

En dehors des bienfaits d’être mentalement fort, il a aussi les méfaits. Cela veut dire que si je me perçois mentalement fort, alors forcément, inconsciemment, quelque part, dans un autre domaine de vie :

  • je me perçois aussi faible mentalement ;
  • et donc je suis en train de compenser quelque chose.

Ainsi, si inconsciemment je me perçois faible mentalement, alors consciemment je vais chercher à devenir fort mentalement pour pouvoir être en compensation. Nous ne pensons pas que ce soit le mieux pour être dans le bien-être et être aligné.

En revanche, dès que je suis aligné avec mon système de priorité intrinsèque, alors automatiquement je vais être plus concentré, plus résilient et plus inspiré. Comme dirait le docteur John Demartini : la notion d’espace-temps va disparaître pour en fait être vraiment présent.

Comme nous le disons depuis le début de l’article, nous ne pensons pas que ce soit une question d’être fort ou faible mentalement. Pourquoi ? Parce que de notre point de vue, ça n’existe pas. C’est juste plutôt : “est-ce que je suis centré sur ce qui est réellement important pour moi ou pas ?”

Ensuite, me percevoir faible mentalement devrait juste être un feedback pour me dire : “écoute mon gars, je pense que là tu n’es pas aligné en fait, alors aligne-toi”.

Nous aurons naturellement une meilleure concentration, une meilleure motivation et plus d’assurance :

  • si nous sommes alignés avec nos valeurs hautes ;
  • et si nous ne nous forçons pas à vouloir être mentalement fort dans quelque chose qui ne nous inspire pas à la base et nager à contre-courant.

Et voici, nous touchons à la fin de cet article !

Maintenant si tu veux :

  • – Développer une identité de Champion
  • – Te libérer définitivement de la peur d’échouer et du regard des autres
  • – Gagner en confiance et sérénité
  • – Battre tes records personnels

Alors je t’invite à cliquer ici pour réserver un créneau avec l’un des coachs en Dépolarisation de l’Académie afin qu’on puisse réaliser avec toi un bilan entièrement personnalisé et gratuit.

Ce bilan te permettra de gagner en clarté et de bénéficier d’un plan d’action précis adapté à TA personne et TES besoins.

Et rappelle-toi :

L’important n’est pas ce que tu fais mais qui tu deviens

Avec inspiration,

Références

https://www.donovanmentalperformance.com/5-tips-to-mental-toughness-in-sports

https://theconversation.com/how-olympians-train-their-brains-to-become-mentally-tough-92110

https://www.realbuzz.com/articles-interests/sports-activities/article/mental-strength-in-sports/

https://believeperform.com/how-to-become-a-mentally-strong-athlete/

A l'Académie De La Haute Performance, nous aidons les sportifs et entrepreneurs à être serein et confiant dans le milieu compétitif et battre leur record personnel grâce à la Dépolarisation

Partagez :

Facebook
LinkedIn
À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT

1er chapitre du livre L'identité Gagnante OFFERT

Obtenez GRATUITEMENT le 1er chapitre  de L’identité gagnante maintenant >>