Dopage mental : les techniques efficaces en sport

Quelle importance occupent aujourd’hui les moyens de dopage mental en sport ? La quête de la performance est le centre névralgique de tout sportif de haut niveau.

Le physique est fondamental, mais le mental joue cependant un rôle crucial. Parfois, il est même décisif dans le succès d’un athlète.

Le dopage mental est un terme de plus en plus répandu aujourd’hui. Il consiste en l’utilisation de techniques psychiques, psychologiques pour améliorer les performances du sportif.

Son but ultime est d’améliorer les résultats. Avant d’aller plus loin dans cet article, voyons rapidement ce qu’est le dopage mental en sport.

Qu’est-ce que le dopage mental en sport ?

Le dopage mental fait référence à l’utilisation de méthodes psychologiques visant à améliorer les performances du sportif. Il est différent du dopage physique qui implique l’utilisation de substances illicites.

Le dopage mental repose sur des pratiques légales visant à améliorer les performances. Pour cela, il aide à renforcer les aspects mentaux de l’athlète comme :

  • la confiance en soi ;
  • sa concentration ;
  • la gestion de son stress.

Il est donc essentiel pour performer à son plein potentiel en compétition. Découvrons maintenant l’importance réelle du dopage mental en sport.

L’importance du dopage mental dans le domaine du sport

Je profite de mon entretien offert Une sportive qui utilise des techniques de dopage mental

Le dopage intellectuel vaut-il vraiment le coup ? Tripler les capacités avec des substances est dangereux selon la médecine et illégal en sport.

Des études montrent qu’elles ont de graves effets secondaires et beaucoup d’articles en parlent également. Cependant, certains sont tentés par cette solution pour dépasser ses limites, convaincus par chaque publicité qui en vante les mérites.

Le dopage cognitif contribue à améliorer le bien-être mental des athlètes en leur permettant de :

  • retrouver le plaisir de pratiquer leur sport ;
  • mieux gérer leur stress ;
  • renforcer leur confiance en eux-mêmes ;
  • développer leur résilience.

Il garantit également un épanouissement global du sportif en favorisant :

  • un état d’esprit utile ;
  • une culture d’habitudes saines.

Le dopage mental permet donc aux athlètes d’atteindre tout simplement leur plein potentiel. Il est à différencier de celui avec des psychostimulants sans effets ou avec des smart drugs.

Améliorer le bien-être mental

L’étape 1 est d’améliorer le bien-être mental. Cependant, nous pourrions parfois croire le contraire.

Plus nous sommes dans le mal-être, plus nous avons l’impression de forcer. Cela arrive parce que le cerveau opère dans les ondes bêta supérieures. Ainsi, nous consommons beaucoup plus d’énergie.

À l’inverse, la situation est différente lorsque nous sommes alignés sans interférence entre le conscient et le subconscient. Nous pouvons être dans les ondes alpha ou dans celles plutôt basses. Ainsi, nous :

  • sommes vraiment en mode économie d’énergie ;
  • atteignons le flow.

Notre stimulation cérébrale est donc au top.

Retrouver le plaisir de pratiquer

Je réserve mon entretien offert Un sportif qui montre le plaisir de pratiquer son sport

Avant de venir nous voir, les sportifs que nous accompagnons commençaient à beaucoup s’entraîner, mais performaient moins. La raison est qu’ils sont déconnectés de la notion du plaisir.

Lorsque vous commencez un sport, c’est tout d’abord pour le plaisir. Vous aimiez pratiquer. À vouloir trop performer, vous oubliez cette notion de plaisir.

L’enthousiasme est pourtant le fuel de la performance. Avec de l’enthousiasme, vous avez vraiment de l’énergie à revendre. Sans cela, vous allez abandonner au premier échec.

Mieux gérer le stress

Des études ont montré que beaucoup d’athlètes sont atteints de dépression. Lorsque vous faites des sessions de dépolarisation, votre cerveau sain se dope. Vous êtes plus à l’aise face au stress et à la pression.

Quand vous arrivez devant un objectif, sa taille importe peu. Vous êtes vraiment prêt et vous êtes présent.

Le niveau de performance humaine oscille entre la zone de certitude et d’incertitude. Vous pensez “ça va le faire”, mais vous doutez aussi “et si ça ne le faisait pas ?”. L’équilibre entre ces deux états propulse vos compétences au sommet de votre performance.

Renforcer la confiance

Il est déjà important de savoir qu’il y a deux types de confiance en soi :

  • la conditionnelle ;
  • l’inconditionnelle.

Renforcer sa confiance en soi inconditionnelle est primordial. Cela implique que peu importe les résultats extérieurs, vous savez que vous restez excellents. Vous allez alors différencier l’avoir de l’être en vous disant : “J’ai peut-être loupé ce match ou ce point, mais je reste quelqu’un d’excellent.”

Vous allez alors vous demander : “Que ferait l’excellence maintenant ?” En vous posant cette question, petit à petit, la confiance en soi va se renforcer. Les résultats vont suivre en :

  • regardant sur le long terme ;
  • prenant confiance en qui vous êtes.
Pour renforcer la confiance en soi inconditionnelle, il est important de se rappeler deux points principaux :

  • nous restons excellents peu importe les résultats ;
  • l’avoir est différent de l’être.

Avec de l’entraînement, vous allez renforcer votre confiance en soi conditionnelle grâce à vos résultats à long terme.

Développer la résilience face à l’adversité

Je prends rendez-vous pour mon entretien offert Un sportif faible mentalement qui a du mal à accepter sa défaite

Dans la vie, nous avons toujours le choix. Vous pouvez d’un côté vous dire : “ah l’autre sportif a été meilleur que moi”. Dans ce cas, vous êtes en mode “je subis et donc je suis nul, etc.” De l’autre, vous pouvez passer au mode proactif. Vous allez alors vous dire : “ok là, il m’a battu, alors en quoi il était plus fort ? Qu’est-ce que je dois améliorer ?”.

Apprendre à développer sa résilience est essentiel. L’important est :

  • de comparer ses réussites à soi-même ;
  • d’arrêter de se comparer aux autres.
En vous comparant aux autres, vous allez vous minimiser, ne pas oser passer à l’action et moins progresser. Vous aurez du mal à vous développer par vous-même.

Garantir l’épanouissement global

L’épanouissement global du sportif est essentiel. Pour être pleinement focus et concentré sur ses objectifs, un être humain a besoin d’être équilibré. Il va l’être dans plusieurs domaines et non dans un seul. Il s’agit d’un équilibre entre :

  • les finances ;
  • la famille ;
  • la santé ;
  • le sport.

En étant juste concentré sur un seul domaine, les autres milieux vont nous rattraper tôt ou tard.

Vous pouvez cependant être équilibré dans votre corps et dans votre tête en ayant un focus général. Cela permet d’être complètement concentré sur l’objectif sportif et d’augmenter les probabilités d’atteindre ses objectifs.

En sport, le dopage mental permet d’améliorer le bien-être et les performances générales des sportifs. En travaillant sur votre identité, vous réduisez la pression due à la compétition. Ainsi, vous pouvez performer à votre plein potentiel.

Voyons maintenant quelques techniques de dopage mental en sport.

Les techniques avancées de dopage mental

Je profite de mon entretien offert Un sportif fatigué qui a besoin de se doper mentalement

Il existe plusieurs techniques avancées pour le dopage mental. Parmi elles, la visualisation ou l’imagerie mentale occupent une place importante dans le milieu sportif. En se représentant mentalement des scénarios de réussite, les athlètes peuvent :

  • renforcer leur confiance ;
  • améliorer leur préparation mentale.

En effet, vos pensées créent votre réalité. Quoi de mieux que de visualiser sa réussite pour augmenter les probabilités de réussir ?

D’autres techniques sont également bénéfiques. Vous avez par exemple :

  • la respiration (abdominale, profonde, cohérence cardiaque) qui aide à calmer l’esprit et à améliorer la concentration ;
  • les auto-affirmations, les incantations et les mantras (ou la morning formula comme dirait Tony Robbins).

Ces dernières sont puissantes et permettent de maintenir un état d’esprit positif. Elles renforcent aussi la confiance en soi jour après jour.

Visualisation et imagerie mentale

La visualisation et l’imagerie mentale permettent :

  • de créer de nouveaux circuits neuronaux ;
  • de voir le “nous du futur” qui a déjà réussi vis-à-vis de l’objectif.

Ceci permet de se préparer et d’avoir une identité de gagnant qui vous aide naturellement :

  • à passer à l’action ;
  • à avoir des résultats.

Techniques de respiration

Je réserve mon entretien offert Une sportive qui utilise les techniques de respiration pour doper son mental

Il existe différentes techniques de respirations. Celle que j’apprécie vraiment, c’est la cohérence cardiaque. Elle va permettre de faire en sorte que chaque battement de cœur soit cohérent. Ainsi, cela va harmoniser le rythme et les fonctions du cerveau.

Avec la cohérence cardiaque, nous allons entrer plus facilement dans les zones alpha. Il s’agit des zones du flow du cerveau.

Puis, nous avons des techniques pour remettre de la pression ou augmenter celle-ci. Si vous êtes trop relâchés à une compétition, vous allez faire des respirations :

  • rapides et thoraciques (pour augmenter la pression) ;
  • ou lentes et abdominales pour la relâcher si vous êtes trop tendu.

Choisissez en fonction de votre état de stress avant la compétition. Demandez-vous :

  • Préférez-vous faire de la cohérence cardiaque pour être présent ?
  • Êtes-vous plus pour de la respiration thoracique et rapide pour vous remettre un peu de pression ?

Auto-affirmations et mantras

Ils nous amènent à la base qui est : nos pensées vont créer nos émotions. Ces dernières vont amener notre corps à passer à l’action.

Le corps, les émotions et les pensées sont interreliés. L’un peut interagir sur l’autre. Très souvent, les pensées sont la base.

Il est donc important de faire des affirmations positives, ce que nous appelons les incantations.

Soyez capable de vous auto-suggérer tous les jours. Dites-vous : “je suis excellent”. À force de le faire, vous allez commencer à y croire au bout d’un moment. Faites alors une liste de trois à cinq suggestions que vous voulez répéter tous les matins.

Parmi les techniques avancées de dopage mental, vous retrouverez la visualisation, la respiration et l’imagerie mentale. Vous pouvez y ajouter les affirmations positives et les incantations ou les mantras.

Toutefois, il y a encore mieux : la dépolarisation.

Comment la dépolarisation peut-elle doper le mental ?

Je prends rendez-vous pour mon entretien offert Un boxeur qui utilise la dépolarisation pour doper son mental

La dépolarisation est une approche novatrice en matière de dopage mental. Elle permet de se détacher des jugements et des attentes externes.

Le but est de se concentrer uniquement sur soi-même. Ainsi, nous pouvons nous aligner pleinement sur ce qui est bon et utile pour nous sans attendre quoi que ce soit de l’extérieur.

En adoptant une perspective neutre face aux opinions extérieures, les athlètes éliminent leur stress de performer. Ils retrouvent ainsi un sentiment de plaisir dans leurs pratiques sportives, ce qui augmente leur probabilité de réussite.

La dépolarisation :

  • favorise donc une plus grande liberté mentale ;
  • permet d’avoir un potentiel sans limites.

Foire aux questions

Le dopage mental affecte-t-il la performance cognitive de façon durable ?

En apprenant à utiliser le cerveau de manière efficiente, les capacités cognitives humaines vont durablement augmenter. En effet, le cerveau sera mieux alimenté en sang et en oxygène. Il ira vers votre connexion et non vers les membres servant à la fuite ou au combat.

Encore une fois, le dopage mental est légal et naturel. Le sportif va utiliser un mode de pensée et de questionnement. Il aura donc plus accès à la partie haute de son cerveau et moins à celle basse. Le sportif a alors accès à une partie vraiment rationnelle.

Il est aligné sur sa mission, au-delà de la peur du regard des autres. L’athlète n’aura donc plus de pensées du type :

  • “j’ai peur de m’exprimer, ou d’exprimer mon plein potentiel” ;
  • “j’ai peur de ce que les autres vont dire”.

Nous parlons donc bien de dopage légal et non à base de psychostimulants (nootropes pour booster la concentration etc.).

Quels sont les risques associés au dopage mental ?

Le dopage mental est sans risque. Il s’agit d’auto-méthodes pour s’auto-booster et augmenter ses performances sans produits psychostimulants. Il est différent du dopage physique qui consiste à utiliser des médicaments ou autres substances illicites.

Faites donc vraiment attention aux effets des stimulants disponibles sur le marché. Nous vous déconseillons fortement de prendre des substances sans l’avis d’un médecin.

Par contre, nous vous invitons à opter pour la dépolarisation pour :

  • l’utiliser à votre avantage ;
  • optimiser les capacités de votre cerveau.

Elle vous permet aussi de mieux performer :

  • en compétition sportive ;
  • lors de grosses échéances au travail ;
  • dans vos études si vous êtes étudiant.

Peut-on développer une dépendance au dopage mental ?

Contrairement aux substances dopantes, le dopage mental ne crée aucune dépendance physique ou mentale. Il est impossible de devenir trop dépendant des techniques mentales. Cependant, il est important de maintenir un équilibre sain pour la performance sportive.

Si vous souhaitez libérer votre plein potentiel et battre vos records personnels, vous pouvez bénéficier d’un entretien offert en cliquant ici.

Références

https://www.lemonde.fr/archives/article/1980/12/06/le-dopage-mental_2808522_1819218.html

https://www.lejdd.fr/Societe/Des-smart-drugs-pour-doper-nos-capacites-cerebrales-766795-3160001

https://atlantico.fr/article/decryptage/dopage-mental-prendre-memes-substances-joueurs-echecs-ameliorer-concentration-gayet-stephane

https://www.letemps.ch/suisse/dopage-cerebral-solution-miracle-contre-stress-examens

Pierre David est consultant professionnel spécialisé dans le coaching en entreprise et sportif. Avec une expérience poussée en développement personnel, cet ancien sportif de haut niveau (Vice-champion de France en Savate Boxe Française Elite A 2015) a coaché de nombreux médaillés olympiques et sportifs de haut niveau tels que Gwendoline Philippe, Mathilde Armitano, Anastasia Urbaniak, Alexandre Henrard. Sa formation comprend des certifications en coaching (Docteur John Demartini 2019, Institut SANE 2018-2019), hypnose (École Centrale d’Hypnose 2015-2016) et neurosciences (Institut des Neurosciences 2015-2016). Fondateur de l'Académie de la Haute Performance, il a développé la technique de Dépolarisation et il est l'auteur de 3 livres sur la préparation mentale et l'entreprenariat : L'Identité Gagnante (2020), "L'entrepreneur Gagnant" (2022). "Préparation Mentale Gagnante" (bestseller, édité chez EYROLLES 2023).

Partagez :

Facebook
LinkedIn
Picture of À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT