Découvrez votre système de valeurs et devenez naturellement inspiré !
Découvrez votre système de valeurs et devenez naturellement inspiré

Découvrez votre système de valeurs et devenez naturellement inspiré !

« Tu viens à la soirée jeudi soir ? », « Non désolé, j’ai entraînement vendredi matin. » Si vous êtes sportif, vous connaissez sans doute ce refrain par cœur. Ce moment où vous refusez encore une fois de sortir parce que dans votre système de valeurs, votre sport passe avant les soirées. Mais vous vous sentez quand même incompris. Et du coup, vous culpabilisez.

Dans cet article, je vais vous aider à définir clairement puis assumer ce qui est important pour vous.

Tout savoir sur le système de valeurs

Chaque individu, par définition, est unique. 

On a donc tous notre propre système de valeurs.

Eh oui, même vous qui êtes en train de lire, avez un système de valeurs unique.

Mais est-ce que vous le connaissez et l’assumez vraiment ?

Combien se brident ou internalisent le système de valeurs des autres pour se sentir acceptés ?

Attention, je ne vous jette pas la pierre, moi aussi je suis passé par là ! 

Lorsque je parle de système de valeurs, il est important de comprendre que je ne parle pas ici des valeurs morales comme « arrogant, généreux, égoïste, gentil, fiable… » 

Mais de ce que votre vie démontre.

Votre système de valeurs se construit à partir de ce que vous avez perçu qu’il manquait dans votre vie.

Votre épanouissement passe donc par le comblement de vos vides perceptifs.

Comment trouver son système de valeurs ?

man shrugging

Pour déterminer ses valeurs, John Demartini, dans son livre « The Value Factor », recommande de regarder :

  • Ce à quoi vous passez votre temps
  • Quels sont les objets qui vous entourent chez vous 
  • Où est-ce que vous dépensez le plus
  • Où est-ce que vous êtes le plus organisé
  • Ce qui vous ressource 
  • Ce à quoi vous pensez
  • Ce dont vous parlez

Votre vie démontre quelles sont vos valeurs.

Posez-vous donc la question : Quelle place occupe le sport aujourd’hui dans votre vie ?

Sans l’exagérer, ni le minimiser. 

Grâce à cette auto-analyse, vous allez pouvoir définir quelles sont vos valeurs hautes. 

En d’autres termes, ce par quoi vous êtes naturellement inspiré.

Vous pouvez ensuite hiérarchiser vos valeurs par ordre d’importance.

Si vous faites du sport de haut niveau vous avez normalement le sport dans l’une de vos trois valeurs les plus hautes. 

(Sinon, il est temps de se poser des questions 😉)

A quoi ça sert de vivre dans ses valeurs hautes ?

Si vivre une vie épanouie vous inspire, se connaître et s’autoriser à vivre dans ses valeurs hautes est indispensable.

Si vous êtes sportif, lorsque vous déterminez des objectifs alignés avec vos valeurs, vous aurez de grandes chances de les accomplir car vous serez naturellement inspiré.

surfeur tatoué au en bord de mer

Vous n’avez plus besoin de motivation extérieure.

Les mots « il faut, je dois » ne font plus partie de votre vocabulaire.

Quand vous vivez de manière congruente avec vos plus hautes valeurs, vous êtes pleinement satisfait de votre vie.

Par contre, lorsqu’on n’est pas dans son système de valeurs, on va forcer, on va procrastiner et si on ne se connait pas vraiment, on va s’auto-flageller.

Lorsqu’on n’est pas aligné avec ses valeurs, cela va venir créer du bruit mental et déstabiliser tout notre équilibre personnel.

« Que ta voix intérieure soit plus forte que les voix extérieures » a dit Steve Jobs.

On est naturellement inspiré à se surpasser lorsqu’on est dans son système de valeurs, on n’a plus besoin de motivation extérieure.

D’après John Demartini, on est également plus résilient, on voit à long terme plus facilement, on ne recherche plus la gratification immédiate et on sort du schéma de l’enfant qui veut tout, tout de suite, maintenant.

Et on ne va plus subir les injonctions morales extérieures.

Par exemple, certains athlètes vont aimer s’entraîner 20 heures par semaine et sont alignés avec cela parce qu’ils ne font que ça.

Par contre, j’en accompagne certains qui sont sportifs et entrepreneurs, qui ont une famille, une vie de couple et du coup, il y a des choses à mettre en place pour garder l’envie et un mental frais.

Par exemple, pour ces sportifs-là, 10 ou 15 heures d’entraînement suffisent amplement. S’entraîner plus les sortirait de leurs systèmes de valeurs.

Quelles que soient vos valeurs, il est important d’avoir une vision claire de celles-ci pour utiliser votre énergie à bon escient et être pleinement épanoui(e).

Vivre en accord avec soi-même grâce à la Dépolarisation

Parfois, on s’empêche de vivre dans nos valeurs par peur du regard des autres.

photo d'un sportif assis par terre

On a peur d’être jugé alors on essaye comme on peut de rentrer dans le moule.

Et c’est normal.

Le système est fait comme ça.

Depuis qu’on est petit, on essaye de nous mettre dans des cases et lisser notre différence.

Et du coup on ne comprend pas pourquoi on procrastine parfois.

Pourquoi on n’arrive pas vraiment à faire des choix.

Mais c’est simplement parce qu’on érige au-dessus de nous une autorité.

On a internalisé le système de valeurs de quelqu’un d’autre, ou de la société…

Et on perd notre pouvoir.

On se dit qu’il faut qu’on fasse telle ou telle chose mais en même temps on a cette petite voix au fond de nous qui sait où aller, qui sait ce qu’on a envie d’être, de faire et d’avoir.

Lorsque je fais des choses par peur d’être jugé, critiqué, rejeté ou ne pas être aimé, je fais des choses pour plaire à l’autre.

Or, à cet instant, c’est à moi-même que je ne plais pas.

Décidez-donc que votre regard sur vous sera plus fort que le regard des autres sur vous.

Reprendre le pouvoir sur sa vie : Deviens qui tu es

sportif heureux cours en forêt

Cela me fait penser à Nadia, une joueuse de tennis dans le top 35 France, qui me dit après une séance de Dépolarisation :

« Voilà aujourd’hui, je me rends compte que je n’ai plus besoin de continuer le tennis pour faire plaisir aux autres, par peur de ne pas être aimée ou pour être aimée. 

Aujourd’hui, je peux simplement me permettre de jouer pour moi. »

Elle avait repris son pouvoir.

Cette prise de conscience lui a également permis de réaliser qu’elle s’entraînait trop, que ce n’était plus dans son système de valeurs de s’entraîner autant.

D’ailleurs, comme par hasard, elle s’était blessée légèrement au mollet.

Lorsque je lui demande les bénéfices de cette blessure, elle me répond simplement : 

« Au moins je peux me reposer. »

Elle me dit être arrivée à un stade où elle a perdu la motivation de s’entraîner 20 heures par semaine et que cela ne l’inspire plus de continuer dans ce schéma. 

Elle se pose même la question de continuer ou pas le tennis.

  • J’aime le tennis, mais là, c’est trop, je ne peux plus payer le prix de trente heures par semaine.
  • Ok, selon toi, combien d’heures d’entraînement peux-tu faire par semaine et pour avoir le même niveau ?
  • Franchement, je suis sûre qu’en m’entraînant qualitativement 5 à 10h par semaine, j’aurais le même résultat. Et en étant totalement présente, je performerais mieux.
  • Ok, et quels sont les inconvénients pour que tu arrives à ça ? 
  • Eh bien, j’ai peur de ce que les autres vont dire dans ma structure. Une sportive, à mon niveau, ça s’entraîne au moins 20 heures par semaine.
  • Ok, et quoi d’autre comme inconvénients ?
  • Eh bien ça va faire un trou…
  • Oui en effet, 15 heures de moins par semaine ça fait 750 heures par an pour toi en plus si tu fais ce choix.
  • Eh bien je fais du tennis depuis que je suis toute petite… je ne sais pas si je sais faire autre chose, le tennis c’est ce que je suis…

Et boom, bingo !

Dans ma tête je me suis dit : « Non tu n’es pas que le tennis, tu es tellement plus que ça… »

Aujourd’hui, grâce au programme de l’Académie de la Haute Performance, Nadia ne s’identifie plus à ce qu’elle fait.

Et elle est libre de devenir qui elle veut être.


En effet, notre différence est notre travail au niveau de l’identité.

Nous sommes des êtres humains, pas des faires humains, ni des avoirs humains.

Donc si je n’obtiens pas ce que je veux, c’est que je ne suis pas encore la personne qui correspond à ce résultat !

Le moyen pour y arriver est ce que nous appelons Dépolarisation. 

La Dépolarisation est une série de questions séquencées qui amène à une libération de l’identité. 

C’est ce qui fait qu’aujourd’hui, nous avons des résultats exceptionnels avec les sportifs qu’on accompagne.

Car nous avons tout, nous avons des êtres humains plus complets, plus épanouis qui peuvent ensuite atteindre leurs objectifs en étant détachés du résultat.

En résumé, si vous souhaitez être naturellement inspiré :

  1. Connaissez votre système de valeurs
  2. Autorisez-vous à vivre dans vos valeurs hautes
  3. Devenez la personne que vous voulez être avec la Dépolarisation

Maintenant voici ma question pour vous :

Êtes-vous prêt à vivre pleinement dans votre système de valeurs ?

Vote!

Drag the slider and make your voice heard.

Vote!

Drag the slider and make your voice heard.

Sorry.

Exceeded the limit of votes from one IP.

0

Oui

Non

Si vous êtes prêt à aller plus loin grâce à la dépolarisation, profitez de votre entretien offert ici.

On fera un diagnostic d’où vous en êtes aujourd’hui, où vous voulez aller, ce qui vous empêche d’y arriver pour l’instant et comment exploser vos blocages pour y arriver !

Et rappelez-vous, l’important n’est pas ce que vous faites, mais qui vous devenez !

Avec inspiration,

L’équipe de l’Académie de la Haute Performance 

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entretien Gratuit

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT

Téléchargez gratuitement le premier chapitre