Comment se surpasser

Comment se surpasser ? Découvrez les clés pour dépasser ses limites

Lorsqu’on manque de confiance en soi, il est parfois difficile de savoir comment se surpasser, dépasser ses limites et aller au bout de soi-même. On peut avoir peur de se livrer complètement, de s’engager totalement dans l’action et malgré ça de ne pas y arriver.

Je vais donc vous donner ici les clés pour vous dépasser et exploiter pleinement votre potentiel librement.

Comment se surpasser ?  L’importance d’être aligné avec ses valeurs

Chaque être humain possède un système de valeur qui est unique.

Je ne parle pas ici des valeurs morales, (ça ce sont des idéalismes sociaux) comme « arrogant, généreux, égoïste, gentil, fiable… » mais de ce que votre vie démontre.

Posez-vous la question : Quelle place occupe le sport aujourd’hui dans votre vie ?

Sans l’exagérer ni le minimiser. 

la place du sport dans ma vie

Si vous faites du sport de haut niveau vous avez normalement le sport dans l’une de vos trois valeurs les plus hautes.

John Demartini, dans son livre « The Value Factor » recommande de regarder à quoi vous passez votre temps, quels sont les objets qui vous entourent chez vous, où est-ce que vous dépensez le plus… Votre vie démontre quelles sont vos valeurs.

Grâce à cette auto-analyse, vous allez pouvoir définir quelles sont vos valeurs hautes. En d’autres termes, ce par quoi vous êtes naturellement inspiré.

Lorsque vous vivez principalement dans vos valeurs hautes, vous saurez naturellement comment se surpasser dans ce domaine.

Par exemple, certains athlètes vont aimer s’entraîner 20 heures par semaine et sont alignés avec ça parce qu’ils font que ça.

Par contre, j’en accompagne certains qui sont sportifs et entrepreneurs, qui ont une famille, une vie de couple et du coup il y a des choses à mettre en place pour garder l’envie et un mental qui soit frais.

Par exemple, pour ces sportifs là, 10 ou 15 heures d’entraînement vont suffire amplement et s’entraîner plus les sortirait de leurs systèmes de valeurs.

Lorsqu’on n’est pas aligné avec ses valeurs, cela va venir créer du bruit mental et déstabiliser tout notre équilibre personnel.

Vous pourrez repérer lorsque vous êtes en dehors de votre système de valeurs à partir du moment où vous utilisez trop souvent les mots “il faut, je dois…” ce sont juste des symptômes que vous êtes en dehors de votre système de valeurs.

Si vous vous rendez compte que le sport n’est pas dans vos valeurs hautes, peut-être que c’est que vous avez intégré le système de valeurs de quelqu’un d’autre (ou de la société au sens plus large) donc pour exister à ses yeux vous vous forcez à faire quelque chose vous n’aimez pas vraiment.

« Que ta voix intérieure soit plus forte que les voix extérieures » a dit Steve Jobs.

On est naturellement inspiré et on sait comment se surpasser lorsqu’on est dans son système de valeurs, on a plus besoin de motivation extérieure.

D’après John Demartini, on est également plus résilients, on voit à long terme plus facilement, on ne recherche plus la gratification immédiate et on sort du schéma de l’enfant qui veut tout, tout de suite,  maintenant.

Ce qui crée de la fierté dans le corps c’est le dépassement de soi !

être fier de se dépasser en sport

C’est en se dépassant soi-même que l’on peut avancer, millimètre par millimètre, vers un soi plus grand. 

On accepte les avantages et inconvénients de notre objectif et on est prêt à en payer entièrement le prix.

Chaque être humain est limité en temps, pensées, énergie et en argent (pour la plupart d’entre nous).

Le temps, les pensées, l’énergie et l’argent que vous mettez dans un domaine représentent des ressources que vous n’utilisez pas dans d’autres domaines donc c’est à vous d’être conscient de ça et de payer le prix !

Lorsque je réussis dans un domaine de vie, forcément je vais échouer dans d’autres domaines de vie et c’est ok tant que ce domaine fait partie de mes valeurs hautes.

Le temps que vous investissez dans votre sport, où vous êtes en compétition, forcément c’est du temps où vous n’êtes pas à un repas de famille par exemple.

Une des clés pour savoir comment se surpasser est donc d’apprendre à se connaître en identifiant ses valeurs hautes puis d’accepter de vivre pleinement en accord avec celles-ci !

Repousser ses limites avec enthousiasme

Lorsqu’on se demande comment se surpasser, une autre notion clé à intégrer est le plaisir.

Garder son enthousiasme (du grec entheos qui veut dire Dieu en soi) permet de persévérer malgré les difficultés. 

Repousser ses limites avec enthousiasme

Winston Churchill disait d’ailleurs : « Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme. »

Savoir comment se surpasser sur le long terme implique donc aussi de savoir entretenir la flamme en soi.

Chérissez votre feu intérieur, prenez en soin comme un trésor !

Cela veut donc dire aussi s’accorder des jours de repos lorsque c’est nécessaire !

Il est vraiment important d’apprendre à se connaître et à s’écouter pour savoir quand et comment se surpasser puis savoir quand s’accorder du repos.

Un sportif qui se dépasse et sort de sa zone de confort tous les jours a aussi naturellement besoin parfois de temps pour se régénérer, mentalement et physiquement.

On a besoin du système nerveux sympathique (l’accélérateur) et le système nerveux parasympathique (le frein) au même degré.

Accordez-vous donc ces moments de répit en conscience car de toute façon vous ne pouvez être tout le temps à fond. 

moments de répit sport

Si vous ne le faites pas votre corps le fera pour vous en créant des blessures ou des maladies pour vous forcer à lever le pied.

Lorsqu’on est dans le plaisir, dans l’enthousiasme et aligné avec son système de valeurs, on a naturellement envie de se surpasser.

Comment se surpasser totalement – Le pouvoir de la Dépolarisation

Grâce à un processus de questions séquencées, la Dépolarisation permet de vous libérer des peurs inutiles et accéder pleinement à votre potentiel.

La Dépolarisation permet d’éliminer la peur de l’échec en se focalisant sur le long terme.

Lorsque vous êtes dépolarisé, vous arrêtez d’appréhender vos performances avec le filtre de gagné/perdu mais plutôt sur « qui j’ai envie de devenir à travers cette compétition/cet entraînement ».

Pour comprendre comment se surpasser lorsqu’on a peur de passer à l’action, lorsqu’on a peur de l’échec, il est nécessaire d’intégrer ce dont je vais vous parler ici. 

Lorsqu’on a peur d’échouer c’est qu’on perçoit plus d’inconvénients que d’avantages à l’échec. 

La peur est simplement la présupposition que ce qui peut arriver entraîne plus de perte que de gain.

La peur est un déséquilibre de perception.

Allez donc voir tous les bénéfices à votre défaite 

Persévérez jusqu’à être ok avec l’échec car notre niveau de certitude est proportionnel à notre capacité à voir les bénéfices et les inconvénients de chaque chose dans notre vie.

Lorsqu’on synthétise les opposés on sait que ce qui va nous arriver aura autant d’avantages que d’inconvénients.

C’est ainsi que vous saurez naturellement comment vous surpasser le jour J.

Il n’y aura plus d’interférence entre le conscient et le subconscient, vous entrerez facilement dans « la zone ».

Cette paix avec vous-même permettra la présence totale du corps et de l’esprit que demande l’engagement total et la performance.

dépolarisation

Par ailleurs, comprenez que si vous ne passez pas à l’action vous avez déjà échoué, parce que vous arriverez derrière tous ceux qui ont essayé.

Les personnes qui réussissent le plus sont celles qui ont le plus échoué.

Plus vous allez accepter l’idée d’échouer, plus vous serez libres de vous surpasser.

Focalisez-vous sur l’effort à fournir car « c’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dansla réussite. Un plein effort est une pleine victoire », disait Gandhi.

Comment se surpasser passe également par désacraliser son objectif.

En effet, lorsque vous mettez votre objectif sur un piédestal, vous vous minimisez par rapport à lui et vous n’êtes pas dans l’ordre naturel qui est Être, Faire puis Avoir.

Vous cherchez à Avoir avant d’Être or d’après la pyramide de Dilts, c’est l’identité qui va générer les résultats.

De plus, si je m’identifie à mon objectif, en fonction du résultat extérieur, mon subconscient va intégrer cela comme une potentielle perte d’identité. 

Et pour l’ego cela renvoie à une peur de mourir tout simplement.

Notre subconscient va donc percevoir le potentiel risque de perdre et figer le corps.

C’est pourquoi il est nécessaire de désidentifier du résultat et d’être focalisé à long terme pour savoir comment se surpasser librement.

Faites de votre objectif une norme pour vous, vivez comme la personne qui a déjà atteint tout ce que vous voulez, ne soyez pas surpris d’avoir atteint cet objectif.

Vous en ferez ainsi une norme pour votre subconscient, vous enlèverez toute résistance et il n’y aura plus d’effort conscient à fournir pour l’obtenir.

Ensuite, posez-vous la question : Comment je me vois dans 10 ans, quelle personne j’ai envie d’être à la fin de ma vie ?

Ces questions aident à remettre votre objectif en perspective, à relativiser pour voir qu’il n’est qu’une étape sur le chemin de qui vous devenez. 

Se demander qui j’ai envie de devenir à travers mon objectif donne du sens à mes actions, cela permet d’avoir une ligne directrice claire et l’inspiration nécessaire pour braver les tempêtes !

Comment se surpasser passe donc par se connecter à la personne que vous avez envie de devenir à travers tout cela, à pourquoi vous faites les choses, à votre mission.

Lorsque vous vous focalisez sur qui vous devenez sur le long terme, vous êtes beaucoup moins sensible aux « échecs » à court terme. L’échec commence même à disparaître de vos perceptions puisque vous ne pouvez pas perdre au jeu de qui vous devenez !

Enfin, prenez vos décisions à partir du vous de demain et non plus celui d’aujourd’hui.

Et rappelez-vous, le fini ne pourra jamais combler l’infini. C’est se percevoir sans cesse en évolution qui nous permet d’être heureux ici et maintenant.

Les objectifs extérieurs deviennent finalement et simplement un moyen à la réalisation de soi.

Pour résumer, savoir comment se surpasser passe par : 

  1. Être aligné dans son système de valeurs
  2. Garder son enthousiasme
  3. Se libérer de ses peurs avec la Dépolarisation

Si vous voulez apprendre comment se surpasser naturellement, se libérer complètement de la peur de l’échec et performer dans le bien-être, profitez de votre entretien offert ici.

On verra ensemble où vous en êtes aujourd’hui, où vous voulez aller, ce qui vous empêche d’y arriver pour l’instant et comment y aller le plus vite possible en explosant les blocages.

Et rappelez-vous, l’important n’est pas ce que vous faites mais qui vous devenez !

Avec inspiration,

L’équipe de l’Académie de la Haute Performance 

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

1 réflexion sur “Comment se surpasser ? Découvrez les clés pour dépasser ses limites”

  1. Bonjour,
    j’ai pris beaucoup de plaisir à lire votre écrit.
    j’ai validé mon examen module management le 12 mai je pense que je me suis surpassée et je me retrouve dans votre écrit. Par ailleurs cette lecture m’aidera pour poursuivre avec l’écrit de mon mémoire CAFERUIS de 50 pages.

    Je vous remercie pour votre compétence et soutien…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT