Préparation mentale football : la clé de la performance

La préparation mentale est-elle beaucoup pratiquée au football ? Comme dans beaucoup de sports collectifs, les gens (athlètes et sportifs) vont rarement en faire.

Pourquoi ? Parce qu’ils perçoivent cela comme un signe de faiblesse. Pourtant, elle présente de nombreux avantages comme le détaille l’article sur la préparation mentale en sport.  

Je me rappelle qu’à l’époque, j’avais mis des mois à prendre la décision d’aller en voir un. En effet, je pensais que c’était faible d’aller voir un préparateur mental. Alors qu’en réalité, c’est tout l’inverse. C’est un signe de force et d’intelligence que de reconnaître que l’on a besoin d’aide.

La préparation mentale est trop souvent négligée, alors que c’est la base. C’est la tête qui mène le corps et pas l’inverse.

Nous sommes des êtres humains. Nous n’aurons jamais le résultat espéré :

  • si l’être n’est pas réglé au résultat que nous avons envie de manifester ;
  • et ce, même si nous nous entraînons régulièrement tous les jours.

Voyons dans cet article l’utilité de la préparation mentale en football.

Pourquoi suivre une préparation mentale au football ?

Inculquer la visualisation positive ?

La visualisation positive est enseignée dans énormément de formations de développement personnel et de préparation mentale classique. Les gens nous vendent un monde où il faut penser positif.

Sauf que cela est juste impossible dans le sens où c’est comme un aimant. Ce dernier a un pôle positif (+) et un pôle négatif (-). Penser positif, c’est comme dire que vous n’aimez que le pôle plus de l’aimant. Et donc en fin de compte, vous n’aimez pas l’aimant.

En effet, si vous l’aimez dans sa globalité, alors vous allez accepter ses deux pôles (positif et négatif). Il est donc impossible d’être sans cesse dans la pensée positive et la visualisation positive.

En le faisant :

  • vous allez être addict à un côté ;
  • et vous allez rejeter l’autre.
Par contre, là où la visualisation peut être positive, utile et va passer dans l’action, c’est lorsque :

  • vous êtes dans une visualisation simple de ce que vous avez réellement envie ;
  • et que vous acceptez le soutien et le challenge qui vont avec (c’est-à-dire les 2 pôles de l’aimant).

Et en même temps, vous pouvez aussi accepter les jours où vous vous dites :

  • j’en ai un peu marre ;
  • je vais souffler.

Optimiser les performances d’un joueur ou d’une joueuse de foot ?

Vous pouvez trouver des joueurs qui se minimisent ou qui s’exagèrent par rapport aux autres. Consciemment :

  • ils seront au top techniquement, tactiquement et physiquement ;
  • mais ils ne vont pas atteindre les résultats escomptés.

Et à un moment donné, quand le corps ne fait pas les bonnes actions, c’est que l’état d’être n’est pas tuné. Non seulement il n’est pas calibré au résultat que vous avez envie d’attendre, mais il a également des charges sociales.

Ces dernières ne sont pas de votre faute. Vous les avez eues étant petits via l’environnement ou même la société.

Des fois, nous avons vu des athlètes qui arrivaient des États-Unis où ils n’avaient pas de blocage. Et une fois en France, ces athlètes en ont développé. Pourquoi ? Parce qu’en France tu n’as pas le droit de dire tout haut et fort ton objectif vu que c’est perçu comme arrogant.

Mieux gérer les périodes de blessure ?

En tant que footballeur, vous allez parfois avoir des périodes de blessure souvent difficiles à gérer. La forte envie de rejouer le plus tôt possible peut vous amener à prendre une mauvaise décision. Si vous ne comprenez pas le message de cette blessure, alors vous pouvez vous blesser de nouveau.

Et là, vous allez vraiment être dans :

  • du regret ;
  • de la frustration ;
  • et de la colère d’avoir cette blessure.

En revanche, tout sera différent si vous optez pour la dépolarisation et le programme “l’identité gagnante” de l’Académie de la Haute Performance.

Nous avons eu des athlètes qui ont été blessés, mais qui sont parvenus à reperfer. En effet, à un moment donné :

  • ils ont connecté les points ;
  • et ils ont vu l’ordre caché dans le chaos apparent.

Ils ont également vu :

  • en quoi cette blessure les a fait progresser ;
  • et quel était le message caché derrière.

Ainsi, ils arrivent à reprendre le sport et à tirer des bénéfices de leur défaite. C’est mieux que de se dire : ça aurait été mieux si je ne m’étais pas blessé.

Renforcer la confiance en soi ?

Préparation mentale football une joueuse confiante qu'elle va marquer

 

La confiance en soi va se renforcer par les dépolarisations classiques et inversées. Nous allons voir que nous avons tous les traits de caractères en nous. Alors, nous rentrons dans l’essence même de la confiance en soi qui est cum (avec) fidence (foi).

Grâce à la dépolarisation, vous allez :

  • avoir confiance en vous ;
  • savoir qui vous êtes
  • et ne plus avoir besoin de preuves pour cela.

Et forcément, la confiance en soi se renforce naturellement. Mais au-delà de ça, vous allez équilibrer les perceptions sur tous les éléments de votre vie.

C’est seulement là que vous allez développer une forme de confiance en la vie. Et ainsi, vous serez convaincu que quoi qu’il arrive, ce sera parfait.

Une illustration de la confiance en soi avec une athlète

Un lundi soir justement, je coachais une athlète. Ce qui est intéressant, c’est qu’au début de la session, elle avait dit : “avec la chance que j’ai, ça ne risque pas de m’arriver”.

Nous avons mis ça de coté et nous avons fait la séance normale. Et à la fin, je lui dis écoute, nous allons venir sur un point.

Et donc je lui ai pris le temps, et nous avons noté toutes les fois où elle avait perçu qu’elle avait de la chance dans la vie. Et c’était une bonne quinzaine de fois donc elle a dit : “en fait je suis une femme chanceuse”.

Nous avons ensuite fait un tour de magie. Nous sommes allés voir une des fois où elle a perçu ne pas avoir de chance dans sa vie. Et là, nous sommes allés voir tous les bénéfices pour elle.

Alors, elle a vu que même quand elle n’avait pas de chance, en fin de compte, elle en avait. Elle m’a ainsi dit :  “mais en fait, je peux y aller quoi”. Je pense que la confiance en la vie est plus puissante encore que la confiance en soi.

C’est d’abord le tout, la confiance en soi et après la confiance que vous avez des autres.

Mieux gérer le stress ?

Une préparation mentale au football pour mieux gérer le stress

Vous pouvez parfois arriver en compétition avec :

  • du stress ;
  • des angoisses ;
  • de l’anxiété ;
  • et la boule au ventre.

C’est d’ailleurs pour cela que nous avons écrit l’article gérer la pression en compétition

Là, en effet, le fait d’aller sur un programme de préparation mentale avancé comme “l’identité gagnante” va permettre de :

  1. connaître les causes du stress ;
  2. voir qu’il est là naturellement ;
  3. ne plus en avoir peur et d’arriver à le gérer de manière optimale.

Vous pourrez ainsi :

  • perfer en compétition ;
  • battre vos records personnels ;
  • et faire du stress une force plutôt qu’une faiblesse.
Pourquoi suivre une préparation mentale au football ?

 

  • Inculquer la visualisation positive ?
  • Optimiser les performances d’un joueur ou d’une joueuse de foot ?
  • Mieux gérer les périodes de blessure ?

 

  • Renforcer la confiance en soi ?
  • Mieux gérer le stress ?

Comment travailler la préparation mentale d’un footballeur?

D’un point de vue individuel, il s’agira d’identifier les traits de caractère qui sont polarisés chez chaque individu. C’est donc le même process que pour un joueur de tennis par exemple. Nous en parlons justement dans l’article sur la préparation mentale au tennis

Et d’un point de vue collectif, ce serait d’enseigner les lois naturelles, que le système de valeur est équitablement répartis dans un système.

Ce dernier peut être le corps humain. Il a un système nerveux sympathique et parasympathique ainsi qu’une famille.

Dans chaque famille, il y a la particule et les antiparticules. Si vous avez des frères et sœurs, vous allez voir que votre frère ou votre sœur a des traits de caractère inverses aux vôtres. Parfois, vous vous polarisez là-dessus et cela vous énerve.

Vous allez voir que dans une équipe et une équipe dans une société, c’est la même chose. Sauf que les gens ne comprennent pas ça étant donné que ce n’est pas enseigné à l’école. Ils vont donc polariser et créer du jugement. Pourtant, du point de vue d’une équipe, vous allez justement :

  • voir toutes les complémentarités jusqu’à ce que les charges émotionnelles s’écroulent ;
  • et renforcer la molécule de l’équipe pour se concentrer sur la mission.

Avec un joueur, justement, c’est intéressant parce qu’il percevait un de ses camarades, comme arrogant. Et après avoir récupéré ce caractère-là, il a vu finalement :

  1. que l’autre n’est pas arrogant
  2. qu’il l’aidait énormément de progresser sur le terrain ;
  3. et que  sans son camarade, il progresserait moins.

Donc il n’y a plus de jugement. Il y a juste de la compréhension et de voir les complémentarités de chaque individu dans l’équipe. Donc déjà rien que tout ça, ça améliore naturellement la cohésion de l’équipe.

Sachez que beaucoup utilisent également les outils classiques d’optimisation du potentiel. Et ce n’est pas mal mais ils ont leurs limites. L’article technique d’optimisation du potentiel vous en donnera les détails.

Inculquer de la communication positive dans l’équipe ?

Nous éviterons d’essayer d’inculquer quoi que ce soit. Les êtres humains font ce qu’ils veulent. La communication positive, c’est un concept. Cela veut dire : “est ce que je vais brosser le sens du poil de l’autre parce que j’ai peur qu’il se brusque alors que j’ai envie de vraiment dire quelque chose ?”

Non, en fait, nous n’allons pas inculquer ça. En revanche, nous irons dépolariser.

Une dépolarisation pour ne plus juger l’autre

Une dépolarisation comme préparation mentale pour ne plus juger l'autre

Vous allez voir :

  • qu’à chaque fois que vous jugez quelqu’un, en réalité c’est une partie de vous que vous jugez et que vous condamnez ;
  • et que bizarrement lorsque vous dépolarisez les traits de caractère au fur et à mesure, vous ne jugerez plus l’autre.

Ainsi, vous pouvez communiquer avec lui d’une manière qui soit :

  • bienveillante (si nous prenons les concepts sociaux) ;
  • ou positive (en dehors de tout jugement).

Mais nous ne l’inculquerons pas.

Vous allez juste apprendre à voir que dès que vous jugez quelqu’un, vous ne pouvez pas communiquer avec lui. En effet vous allez :

  • vous exagérer ;
  • et lui parler de haut en bas (du genre, c’est mal ce que tu fais etc).

En revanche, il est plus facile de communiquer avec quelqu’un quand vous le dépolarisez. Vous verrez :

  • que ce qu’il est en train de faire, il le fait parce qu’il a des raisons qui sont intrinsèques à lui ;
  • et que vous aussi, vous le faites dans certaines conditions parce que vous avez vos propres raisons.

Ainsi, vous pourrez dire :

  • “Ouais là ce qui se passe, je sens que ce n’est pas OK en fait et donc j’aimerais bien que nous trouvions un changement”.
  • “Si tu n’as pas envie de changer, c’est bon, mais il va se passer ça et voilà le prix à payer.”
  • “Si tu es d’accord pour t’améliorer là-dessus et que ça matche, c’est top parce que nous allons faire une bonne aventure ensemble.”

Une dépolarisation sur la peur du rejet

Quand vous vous exagérez par rapport à quelqu’un, parfois vous allez communiquer mal parce que :

  • vous vous minimisez ;
  • vous avez peur du rejet et ainsi, vous ne niez pas des choses.

Et ça marche aussi dans ce sens-là. Il est donc possible de faire :

  • une dépolarisation sur la peur du rejet ;
  • ou une dépolarisation sur la personne à qui vous avez peur de dire les choses parce que vous la mettez sur un piédestal.

Comment gérer les défaites et la perte de confiance dans une équipe ?

 Quelle préparation mentale pour gérer une défaite

Parfois, c’est vrai que quand vous vivez une défaite, derrière, vous pouvez voir la perte de confiance et vous vous demandez :

  • Mais pourquoi je les entraîne autant pour avoir ce type de résultat ?
  • Est-ce que j’ai choisi les bons joueurs ?
  • Est-ce que je suis avec la bonne équipe ?

Ce questionnement, quand vous vous attendiez à un résultat et que vous ne l’avez pas, forcément ça pique et vous aurez une phase de down. Cette phase-là, elle est OK et cette remise en question, elle est OK.

Enfin, la remise en question et les phases de doute sont naturelles. Je ne connais aucun sportif (même de haut niveau) ou être humain qui n’a pas de doute.

  • La première chose est que chacun a des doutes, mais à un degré différent.
  • Le second point ce serait justement de prendre du recul.

Vous allez :

  • digérer pendant 1 h, une journée ou une semaine ;
  • et vous demander à partir de quand vous vous remettez à fond dedans.

Et en fonction de ça, vous allez :

  • vous demander qui avez-vous envie de devenir en relation à ça ;
  • et dépolariser la défaite en voyant tous les bénéfices pour vous d’avoir perdu.

Vous verrez que finalement, c’est tant mieux que vous ayez perdu sous cette forme-là. C’est ce que aviez de mieux aujourd’hui par rapport à l’évolution que vous allez avoir.

Puis vous allez voir si vous accusez certains dans l’équipe de vous avoir fait perdre pour :

  • sortir là-dessus en une carte Man de victime persécuteur sauveur ;
  • et pour simplement vous remettre en action et enlever les charges émotionnelles.

En effet, tant qu’il en reste, vous allez être en compensation, en réaction plutôt qu’être en création et être sur du nouveau et du sain.

Pour plus de conseils afin de mieux gérer la défaite, lisez également l’article échec sportif

Comment donner confiance à un footballeur en tant que préparateur mental ?

Avant tout, nous ne lui dirons jamais : “Aies confiance”. Et déjà, nous ne ferons pas d’exercice de préparation mentale sportive à l’Académie de la Haute Performance. Nous suivrons juste à la lettre le process de dépolarisation c’est-à-dire le programme de l’identité gagnante qui est :

  1. dépolarisation classique sur la même charge ;
  2. dépolarisation inversée (je vois que ce que j’aime bien chez les autres, je l’ai également en moi) ;
  3. toutes les autres dépolarisations.

Ensuite, nous :

  • l’amenons à se concentrer sur ce qu’il est en train de devenir ;
  • lui rappelons qu’aujourd’hui, il est censé être moins bon que demain ;
  • et lui faisons comprendre que tout cela fait juste partie du jeu.

Nous lui dirons : “c’est tout ça qui te fait évoluer donc accepte qu’aujourd’hui, tu moins bon que demain”.

Et voilà, nous touchons à la fin de cet article !

Si vous êtes prêt à aller plus loin grâce à la Dépolarisation® pour éliminer définitivement la peur de l’échec et devenir confiant et serein en compétition, profitez de votre entretien offert ici.

On fera un diagnostic d’où vous en êtes aujourd’hui, où vous voulez aller, ce qui vous empêche d’y arriver pour l’instant et comment exploser vos blocages pour y arriver !

Et rappelez-vous, l’important n’est pas ce que vous faites mais qui vous devenez.

Avec inspiration,

L’équipe de l’Académie de la Haute Performance

 

Références

https://www.soccerpsychologytips.com/2011/mental-preparation-before-big-games/

https://www.active.com/soccer/articles/tips-for-mental-soccer-training

https://www.soccerpsychologytips.com/tag/mental-training-in-soccer/

https://www.gftskills.com/how-to-have-mental-toughness-in-soccer/

 

A l'Académie De La Haute Performance, nous aidons les sportifs et entrepreneurs à être serein et confiant dans le milieu compétitif et battre leur record personnel grâce à la Dépolarisation

Partagez :

Facebook
LinkedIn
À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT

1er chapitre du livre L'identité Gagnante OFFERT

Obtenez GRATUITEMENT le 1er chapitre  de L’identité gagnante maintenant >>