Un boxeur qui vient de gagner son combat

Préparation mentale boxe : performez au plus haut niveau

Besoin d’une préparation mentale boxe pour améliorer votre performance en compétition ? Cela vous aidera effectivement à vous libérer afin de tout donner une fois sur le ring.

En effet, peut-être que vous êtes excellent à l’entraînement, mais que vous perdez vos moyens en compétition.

Les gens vous disent que vous avez le potentiel. Cependant, en compétition, vous avez du mal à vous libérer pour tout donner.

Peut-être que vous-même vous savez que techniquement, tactiquement et physiquement, vous avez tout pour y arriver. Cependant, vous sentez que vous avez un blocage au niveau du mental.

Vous êtes alors à la recherche de solutions pour pouvoir :

  • éliminer la peur de l’échec ;
  • tout donner pendant chaque match ;
  • performer en compétition.

Ces solutions, nous allons vous les donner dans cet article en vous détaillant :

  • Pourquoi la préparation mentale en boxe est nécessaire pour pouvoir gagner ?
  • Comment se préparer avant une compétition de boxe ?
  • Comment être prêt mentalement grâce à la dépolarisation ?

Pourquoi une préparation mentale en boxe est nécessaire pour pouvoir gagner ?

L’importance d’une préparation mentale en boxe

  • Gagner en confiance en soi
  • Mieux gérer le stress

  • Affiner sa technique
  • Améliorer la capacité de concentration

Si vous êtes un fidèle lecteur, alors vous savez que moi-même j’ai été boxeur de haut niveau. J’ai réussi à atteindre 5 finales de championnat de France :

  • 3 en savane de boxe française ;
  • 1 en full contact ;
  • 1 en universitaire.

Cependant, à chaque fois, j’ai perdu sauf pour cette dernière. Si j’ai gagné, c’était parce que :

  • mentalement, j’étais relâché ;
  • mentalement, je n’avais pas de pression.

A l’époque, j’ai eu recours à différentes techniques pour m’améliorer et être prêt mentalement. J’ai tout essayé, notamment la sophrologie, l’hypnose pour se libérer de mes peurs et la méditation, mais sans succès. J’avais toujours ce blocage de fond qui faisait qu’en compétition, j’avais du mal à me libérer et à tout donner.

J’ai donc continué à me former, notamment aux Etats-Unis. Entretemps, j’ai même fait un séjour de méditation de 20 jours avec des moines en Thaïlande. Là-bas, j’ai eu le premier déclic avec l’identité. Puis je suis rentré aux Etats-Unis et j’ai créé la Dépolarisation.

Mon dernier livre intitulé : “La préparation mentale gagnante” a été préfacé par Victor Sebastiao. Il y parle de tous les bienfaits de la dépolarisation comparés aux autres méthodes classiques de préparation mentale.

Victor Sebastiao est le préparateur mental des équipes de France de la boxe française depuis 25 ans. J’ai été un de ses stagiaires. 6 ans plus tard, il s’est formé en dépolarisation à l’Académie de la Haute Performance.

Si vous aussi vous voulez vous former, alors prenez rendez-vous avec nous en cliquant sur le bouton ci-après.

Gagner en confiance en soi

Une boxeuse qui a confiance en elle grâce à une bonne préparation mentale

En boxe, il y a deux types de personnes :

  • celles qui pratiquent pour prendre confiance en elles ;
  • celles qui paraissent avoir confiance en elles en boxant.

En réalité, cette deuxième catégorie ressent une faille à l’intérieur qui a besoin d’être réglée. Tout comme au rugby, la préparation mentale en boxe va permettre de gagner cette confiance en soi. Elle va aussi nous donner cette certitude à l’intérieur de nous que nous pouvons vraiment performer.

Prenons mon cas. A l’époque, les gens me disaient que j’avais le potentiel pour :

  • être champion de France ;
  • aller aux championnats du monde.

Même si les autres me voyaient comme un champion, au fond, je me voyais moins bon que je ne l’étais.

Maintenant, quand je regarde mes compétitions avec du recul, je sais que j’avais quand même le niveau. A l’époque, je ne m’en rendais pas compte. En revanche, mon entraîneur et mon entourage me voyaient comme très bon. Par contre, il me manquait cette confiance en moi pour assumer mon envie de gagner.

L’objectif de la préparation mentale est donc de gagner confiance en nous et de l’assurance. Pour cela, elle va aider à colmater les petites failles à l’intérieur de nous. Ainsi, nous serons capables de tout donner en compétition.

Il serait vraiment dommage de s’entraîner autant si c’est pour passer à côté de sa compétition sportive.

Mieux gérer le stress

Un boxeur qui a du mal à gérer son stress

Certaines personnes sont bonnes en boxe. Cependant, lors de leur premier combat ou à chaque début de combat, la peur de l’échec est omniprésente.

Elles se laissent alors consumer par ses pensées négatives, ce qui entraîne un mauvais stress. Il est si intense qu’il va consommer une grande partie de l’énergie du boxeur. Sur le ring, il sera à 30% seulement de ses capacités, ce qui est dommage.

Une bonne préparation mentale va donc aider l’athlète à bien gérer son mauvais stress. Le but est de transformer cette dernière en une bonne pression.

Le stress positif est un mélange entre la certitude et l’incertitude. Le sportif va se dire : “je sais que ça va le faire, mais en même temps, je ne sais pas si ça va le faire”.

Le bon stress vous fait vivre ces petits moments d’appréhension. D’un côté, vous êtes très excité et vous savez que vous allez tout donner. En même temps, une partie de vous vous retient un petit peu.

Lorsque votre certitude et votre incertitude sont au même niveau, cela indique que vous êtes au bon endroit. Vous êtes prêt à tout donner. L’objectif de la préparation mentale avant match est donc d’améliorer cette gestion du stress pour pouvoir être au top lors en compétition.

Affiner sa technique

Un boxeur en train d'affiner sa technique

Le cerveau ne fait pas la différence entre une image construite de toute pièce (avec des émotions) et quelque chose de réel. En effet, il est dans une boîte noire qui s’appelle la boîte crânienne où il fait vraiment sombre. Malgré cela, nous voyons ce qui nous entoure.

En réalité, ce n’est pas de l’extérieur que nous arrivent ces images. Il s’agit juste d’interprétations faites par notre cerveau via les lobes occipitaux. Situés à l’arrière du crâne, ils traitent et interprètent les images. Finalement, ce que nous voyons devant nous est en réalité traité à l’arrière de nous.

De ce fait, il est important de visualiser vos moindres gestes dans les détails. Faire de la visualisation en boucle va permettre à votre cerveau et à votre corps de les enregistrer.

Moi, après mon premier échec en finale en 2011, j’ai arrêté un an la boxe. Je me suis mis à voyager. Les gens me disaient : “Mais, Pierre, tu ne reviendras jamais à ton niveau ou ça va être dur de revenir à ton niveau.”

En Australie, je courais. En même temps, je faisais la visualisation de mes décalages et de mes débordements. Il s’agit de deux techniques et tactiques de la boxe anglaise comme française. Une fois rentré en France, après un an d’arrêt, j’avais quasiment amélioré mes défauts.

Finalement, visualiser dans les moindre détails vos mouvements permettra à votre corps d’intégrer ces informations.

Pour en savoir plus sur la préparation mentale pour la course à pied, complémentaire avec celle pour la boxe, lisez notre article relatif à ce sujet.

Améliorer la capacité de concentration

Des boxeurs concentrés dans le match

Sur le ring, la concentration est importante. Il est important de rester concentré et de ne pas vous laisser distraire, par exemple, par le public ou par vos parents.

Vous pouvez perdre votre concentration :

  • suite à un mauvais geste ;
  • à cause d’une personne dans le public qui vous parle ;
  • suite à un commentaire autour de vous.

D’où l’importance de rester concentré. Plus vous l’êtes, plus vous êtes connecté au moment présent. Vous faites abstraction des choses qui peuvent se passer et qui se sont passées.

Si vous êtes focalisé sur le moment présent, votre coup d’œil va s’améliorer. Vous allez alors être plus vigilant vis à vis des coups qui peuvent venir. Vous allez être plus rapide. En étant plus présent, vous verrez les coups plus rapidement.

Pour certain, il est important d’éliminer cette peur des coups ou cette peur d’avoir mal. Ainsi, ils pourront vraiment arriver à être présent en compétition.

Mieux gérer les émotions

Certains boxeurs se laissent déborder par leurs émotions lors de leur premier combat. Il s’agit vraiment du piège pour ceux qui débutent.

Au premier round, ils donnent tout. Par la suite, ils ont du mal à finir leur deuxième et leur troisième.

Avec la dépolarisation, vous allez apprendre à gérer vos émotions pour pouvoir sortir très vite de ces problèmes.

Avec une bonne préparation mentale, le boxeur sera plus présent puisqu’il gère mieux son stress et ses émotions. Il peut également optimiser ses performances.

Maintenant, quelles sont les techniques qui permettent de faire une bonne préparation mentale avant un combat de boxe ?

Comment se préparer avant un combat de boxe ?

Un boxeur qui se prépare pour son combat

Comment gérer le stress avant un combat ?

Plusieurs techniques permettent de gérer le stress avant le combat.

La visualisation

A l’Académie de la Haute Performance, nous apprenons aux boxeurs à visualiser différentes émotions. Nous les entraînons à voir et ressentir à l’intérieur de leur esprit, la joie, l’enthousiasme, la détermination, la certitude, etc.

Grâce à cela, ils vont avoir cette sensation entre l’envie et la certitude. Il s’agit d’un mixte entre l’énergie féminine et masculine.

Nous les aidons également à visualiser que le combat s’est bien passé et à se visualiser victorieux. Ils peuvent visualiser tous les scénarios négatifs qui peuvent se produire. Ils pourront ainsi trouver une solution efficace pour y remédier.

Chaque boxeur va mesurer toutes les situations qui peuvent se produire. Son cerveau sera prêt pour un maximum d’éventualités possibles pendant le combat.

La cohérence cardiaque

A l’Académie de la Haute Performance, nous attribuons une place particulière à la cohérence cardiaque.

En général, le cœur fait soixante battements par minute. En réalité, si nous regardons de plus prêt, son battement est incohérent. Il bat toutes les secondes, ensuite, toutes les secondes virgule zéro un. Par la suite, il le fera toutes les secondes virgule quatre-vingt-dix-neuf et ainsi de suite.

Cette incohérence cardiaque implique une trouble de la fréquence cérébrale au niveau du cerveau. Ainsi, lorsque nous sommes un peu stressés et que nous sommes donc dans les ondes bêta, notre coeur devient incohérent.

Certes, il y a les vidéos YouTube qui peuvent vous aider à vous concentrer sur votre coeur. Elles vous apprendront à inspirer et à expirer sur cinq, quatre ou trois secondes. A l’Académie de la Haute Performance, nous nous concentrons sur le cœur.

Lorsque le cœur est en cohérence, le cerveau rentre dans les ondes alpha. Cela veut dire qu’il entre dans un état de relaxation propice à la performance. Se concentrer sur le cœur pendant cinq minutes vous permettra de rentrer en cohérence cardiaque. Cela vous aidera à vous relâcher et à vous détendre pour être simplement présent.

La préparation

Un boxeur qui se prépare avant un match de boxe

Lorsque vous êtes mal préparé pour un combat, vous allez forcément être stressé. En effet, vous savez que vous avez mal fait les choses.

L’idée est donc de vous préparer sans vous surentrainer au risque de ne plus avoir de force le jour du combat.

Une bonne préparation physique, tactique et technique est cruciale. Elle va vous permettre d’arriver dans le combat en étant au maximum de votre forme.

Il en est de même pour les exercices de préparation mentale. Les deux vous mèneront à la victoire.

La routine d’avant combat

Quelle est l’importance d’une routine d’avant combat ?

Avoir une ou des routines permet au cerveau de se préparer à ce qui va se passer. Il va établir des rituels pour se mettre en condition mentale pour la performance. Il vous appartient donc de gérer votre routine.

Pour ma part, c’était vraiment de prendre mon temps. J’allais d’abord parler avec mes amis. Puis, 45 minutes avant le combat, souvent, je m’isolais pour :

  • mettre mes bandes, ma coquille ;
  • aller nettoyer et poser mes protège-dents.

Enfin, je me mettais dans ma bulle et fermais les yeux jusqu’à l’échauffement

Le fait de me préparer de la sorte pour le combat me mettait en condition.

Comment créer une routine d’avant combat ?

La routine d'un boxeur avec match

Chaque boxeur établit sa propre routine. Il le fait parfois avec l’aide de son entraîneur.

Pour moi, je m’échauffe au maximum 15 minutes avant le combat. Je tapais dans les pattes d’ours. Je me concentrais principalement sur la vitesse sans frapper de toutes mes forces.

Cela me permettait de me sentir rapide. Je sentais que j’étais explosif et que j’étais présent.

Chaque préparateur mental a son approche. Cependant, à l’Académie, une fois la dépolarisation effectuée, nous privilégions surtout la visualisation et la cohérence cardiaque.

Nous allons maintenant découvrir comment se passe la préparation avec la dépolarisation.

Vous allez voir la différence entre la dépolarisation et la préparation mentale pour le marathon ou celles pour les autres disciplines sportives.

Comment être prêt mentalement grâce à la dépolarisation ?

Affirmer ses objectifs

Certes, les outils que nous avons vu tels que la visualisation sont merveilleux. Cependant, ils ne travaillent pas en profondeur.

Si votre blocage est identitaire, la première étape est d’affirmer votre objectif. Etes-vous capable de vous dire : “Je vais gagner, et c’est facile pour moi de le dire”.

Il est important de vous demander si vous êtes polarisé. Pour cela, demandez-vous si les personnes arrogantes, égoïstes, malhonnêtes, illégitimes vous agacent.

Si c’est le cas, vous êtes polarisé sur un trait de caractère et votre corps n’a pas accepté votre objectif. Il sera alors difficile pour vous de tout donner dans ces conditions.

Pour moi, par exemple, il était facile pour moi de me dire : “je serai en équipe de France”. Tous les ans, j’y étais. Je vivais mon rêve d’être dans l’équipe de France. Dès le début de l’année, je me disais : “Je suis en équipe de France”.

Par contre, il m’était impossible de me dire : “Je serai au championnat du monde”. J’étais polarisé sur cette certitude. Je me disais :

  • “Mais, je suis qui pour dire ça ?”.
  • “C’est arrogant car les autres s’entraînent autant que moi”.

Ainsi, j’étais un boxeur très humble en équipe de France, mais je restais toujours deuxième. Il est donc important pour vous de vous dépolluer de ces dogmes sociaux. Ainsi, votre corps pourra valider l’objectif afin de lâcher les chevaux en compétition.

Se libérer du regard des autres

Un boxeur qui a du mal à se libérer du regard des autres

Nous voyons très souvent des boxeurs qui se disent avant un combat : “oh là là, il faut que je le batte parce qu’autrement je vais avoir honte vis à vis de mes amis si je perds”.

Sachez que votre énergie ira là où ira votre attention. Si vous avez peur du regard des autres, alors une partie de votre énergie va se concentrer là-dessus.

Cela veut dire que vous ne serez pas à 100% pour le combat. Il vous sera impossible de tout donner et de mettre de vrais coups qui feront mal à votre adversaire.

Finalement, vous allez vous essouffler et naturellement perdre de l’énergie.

Eliminer la peur d’échouer

La peur d’échouer est ce qui prend le plus d’énergie chez un être humain. Pour illustrer cela, nous avions d’ailleurs une athlète quintuple championne du monde de karaté.

Elle était en fin de carrière et voulait finir sur un gros résultat. Elle se mettait alors la pression. Sa peur d’échouer était alors devenue plus grande que son envie de gagner.

De même, un adepte de course à pied n’a pas pu franchir la ligne d’arrivée lors d’une compétition par peur d’échouer. Certaines doutes peuvent persister même après une préparation mentale au trail, d’où l’importance de la dépolarisation.

Lorsque vous avez peur, c’est comme s’il y avait un cavalier et un cheval. Le cavalier est ce dont vous avez envie et votre corps est le cheval. Ce dernier va freiner lorsqu’il a peur.

Le cavalier va vouloir aller dans un sens. Cependant, le cheval va freiner et éviter d’aller vers l’obstacle.

Il va donc être important de vous libérer de la peur d’échouer. Pour cela, il vous suffit d’utiliser le process de “dépolarisation de leur peur” décrit dans le livre : “La préparation mentale gagnante”.

Ainsi, vous verrez les choses sur le long terme. Vous allez penser comme Nelson Mandela qui disait : “soit je gagne, soit j’apprends”.

Plus vous voyez les choses à long terme, plus la peur d’échouer va disparaître. Cela vous permettra de vous centrer sur qui vous êtes en train de devenir. A la fin du combat, que vous ayez gagné ou perdu, vous serez devenu :

  • excellent ;
  • plus tacticien ;
  • plus technicien ;
  • plus serein.

Vous vous serez centré uniquement sur vos identités et non sur le résultat. Votre peur de perdre va se réduire. Vous serez alors focalisé sur qui vous êtes en train de devenir. Dans ces conditions, vous ne pouvez pas perdre.

Conclusion

Un boxeur qui vient de gagner son combat

La préparation mentale est indispensable en compétition. Elle optimise la performance du boxeur grâce à différentes techniques telles que l’instauration d’une routine avant le match et la visualisation.

Une bonne préparation mentale lui permettra :

  • d’éliminer la peur de l’échec ;
  • de mieux gérer le stress ;
  • de se libérer du regard des autres.

Le boxeur pourra alors tout donner en compétition lorsqu’il se sera affranchi de tous les blocages.

Besoin de vous libérer de vos blocages et de performer en boxe ? Prenez rendez-vous avec nous en cliquant sur le bouton ci-après.

Nous identifierons tout ce qui vous empêche de vous libérer en compétition. Nous éliminerons ces blocages pour vous permettre enfin de performer.

Et rappelez-vous, l’important n’est pas ce que vous faites, mais qui vous devenez.

Avec inspiration,

L’équipe de l’Académie de la Haute Performance

Références

https://www.lepoint.fr/…/preparation-mentale-du-sportif-et-du-dirigeant-par-la-depolarisation-c-l-academie-de-la-haute-performance-innove.php

https://www.superprof.ch/blog/force-mentale-du-boxeur/

https://www.ladepeche.fr/article/…/1114917-samatan-sport-debat-sur-la-preparation-mentale.html

Pierre David est consultant professionnel spécialisé dans le coaching en entreprise et sportif. Avec une expérience poussée en développement personnel, cet ancien sportif de haut niveau (Vice-champion de France en Savate Boxe Française Elite A 2015) a coaché de nombreux médaillés olympiques et sportifs de haut niveau tels que Gwendoline Philippe, Mathilde Armitano, Anastasia Urbaniak, Alexandre Henrard. Sa formation comprend des certifications en coaching (Docteur John Demartini 2019, Institut SANE 2018-2019), hypnose (École Centrale d’Hypnose 2015-2016) et neurosciences (Institut des Neurosciences 2015-2016). Fondateur de l'Académie de la Haute Performance, il a développé la technique de Dépolarisation et il est l'auteur de 3 livres sur la préparation mentale et l'entreprenariat : L'Identité Gagnante (2020), "L'entrepreneur Gagnant" (2022). "Préparation Mentale Gagnante" (bestseller, édité chez EYROLLES 2023).

Partagez :

Facebook
LinkedIn
À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT