Un homme qui évite le burn-out en vivant dans son système de priorité intrinsèque

Mauvais management et burn-out : détecter et agir

En tant que dirigeant, vous vous demandez s’il existe un lien entre mauvais management et burn-out ? Sachez déjà que ce dernier est souvent dû à un désalignement par rapport aux priorités intrinsèques.

Tout le monde est sur terre pour grandir et évoluer. Pour atteindre facilement ses objectifs, il est essentiel d’être aligné à ses priorités intrinsèques. Dans le cas contraire, c’est le burn-out assuré.

Sans un bon management, il est difficile de guider ses employés vers les objectifs de la société. Pour rappel, le leadership est l’une des qualités essentielles d’un dirigeant. Il détermine si celui-ci est excellent ou non.

Sans leadership, vous vous éloignerez de vos priorités intrinsèques et finirez tôt ou tard en burn-out. Il est donc important de savoir déceler un mauvais management.

En effet, il fait partie des signes révélateurs d’un burn-out à venir. Aujourd’hui, nous verrons le rôle du manager et l’impact que peut avoir le management sur le burn-out.

Les signes précurseurs du burn-out liés au management

Vous aurez parfois un manager qui essayera de vous motiver avec des :

  • vous devez faire ça ;
  • il faut que tu fasses ça.

Bien qu’il vous le dise en boucle, vous avez du mal à passer à l’action. Sachez que tous ces “il faut, je dois” sont juste des signaux d’alerte. Ce manager est en train de vous injecter son système de valeur ou celui de l’entreprise. Pourtant, cela ne vous correspond pas forcément.

Faites donc attention si vous avez un manager qui dit en boucle “il faut, tu dois”. En effet, il s’agit d’indicateurs que vous risquez de vous cramer. Si vous forcez, vous allez finir en épuisement professionnel.

Gestion de la charge de travail et des ressources

Un homme débordé et proche du burn-out

Savoir bien gérer les baisses de performance, sa charge de travail et ses ressources est crucial. En effet, cela vous permet de prévenir les risques liés à la surcharge.

Comprenez également que chaque individu a un système de priorité intrinsèque. Évitez alors de le sacrifier pour des objectifs peu clairs. Dans le cas contraire, vous risquez le burn-out. Ce signal d’alarme de la vie est un moyen de pouvoir vous honorer en tant qu’être humain.

Pour éviter de vous désaligner, vous allez dépolariser le résultat. Si vous avez aujourd’hui peur d’échouer, il est très probable que :

  • vous échouez à gérer la charge de travail ;
  • vous vous privez de vos ressources.

Je pense d’ailleurs à un manager que j’ai accompagné récemment. Il me disait : “Pierre, mais là, je suis dans le rouge”. En travaillant ensemble, nous avons vu qu’il avait juste peur de revivre certaines choses. Il avait cette peur de se cramer ou de faire couler sa société.

Il est donc important de sortir de toutes les illusions de la perte liées à votre problème.

Communication et feedback dans le management

Une entreprise avec un bon feedback et une bonne communication sur le management

Ne vous attarderez pas sur la reconnaissance par rapport au travail. Évitez de chercher :

  • un remède au manque de reconnaissance et de motivation ;
  • des stratégies proactives pour désamorcer les tensions par l’analyse ;
  • à maintenir une atmosphère saine.

L’important est :

  • d’avoir cette communication qui soit dans l’affirmative ou dans l’écoute des besoins de chaque collaborateur ;
  • de faire en sorte que chaque collaborateur soit aligné à son système de priorité intrinsèque.
Essayez d’inspirer les gens plutôt que de les motiver.

La motivation est juste un motif pour se mettre en mouvement ou pour passer à l’action. Chercher à motiver quelqu’un est très contre-productif.

L’important pour être productif est :

  • d’arriver à inspirer les gens ;
  • d’enlever toutes les tensions ;
  • de désamorcer les tensions à l’intérieur.

En effet, tout ce qui prend de l’émotion prend aussi de l’énergie.

Encore une fois, les signes précurseurs d’un burn-out est la présence incessante de “il faut, je dois”. Ces derniers vous éloignent de vos priorités intrinsèques. Ils vous poussent à remplacer ce qui est important pour vous pour d’autres choses.

Faites donc très attention lorsque votre manager vous dit “il faut, tu dois” en boucle. En effet, ces stratégies de management sont mauvaises.

Stratégies de gestion inadéquates et leurs impacts sur la santé mentale

Un mauvais management menant au burn-out des salariés

Parfois, vous aurez des stratégies de gestion qui sont inadéquates pour votre bien-être (santé) psychologique et mentale. Encore une fois, faites attention lorsque vous avez :

  • des “il faut, je dois” en boucle ;
  • des baisses de moral et de productivité.

Si tout cela est mal encadré, les gens vont se démotiver naturellement. En effet, ils auront des difficultés à se connecter à ce qui est important pour eux.

Culture d’entreprise toxique et burn-out

Pour beaucoup de personnes, une culture d’entreprise toxique est un facteur central du burn-out. Néanmoins, l’important pour les salariés est :

  • de prendre leur leadership ;
  • d’éviter d’entrer dans le triangle de Karpman.

Ce dernier veut dire qu’il y a une victime, un persécuteur et un sauveur. Ainsi, vous aurez le sentiment :

  • que vous êtes en burn-out à cause de quelqu’un d’autre ;
  • que la faute vient de l’extérieur et que vous êtes juste une victime.
En somme, vous refusez de prendre vos responsabilités, ce qui vous empêche d’évoluer.

Il est plus facile d’accuser quelqu’un d’autre que de prendre son leadership. Certes, il peut y avoir :

  • une culture toxique en entreprise ;
  • des managers qui encadrent mal le travail ;
  • des gens qui se démotivent.

Cependant, tout cela n’est qu’extérieur. Le réel problème est souvent intérieur. Si vous voulez vraiment éviter le burn-out dans l’entreprise, commencez par éduquer les salariés et managers à :

  • vivre à travers un système de priorité intrinsèque ;
  • prendre leur leadership ;
  • oser dire non ;
  • prendre leur place.

En faisant, cela, ils seront naturellement plus inspirés et productifs dans l’entreprise. Vous pourrez définitivement dire au revoir au burn-out.

Importance du leadership émotionnel

Un manager avec un bon leadership émotionnel

Nous avions précédemment parlé de ce leadership. En entreprise, il s’agit de l’une des clés émotionnelles du travail. Il est donc important d’apprendre aux gens à sortir de leurs peurs et des dogmes sociaux :

  • il faut être altruiste ;
  • je dois être juste.

Tout cela est très épuisant moralement et émotionnellement. Évitez d’avoir des gens qui sont constamment dans la peur de perdre ou du regard des autres.

En tant que manager, cherchez à être calme, serein, posé et confiant. Ainsi, vous pourrez transmettre ces traits aux autres dans la pyramide.

Pouvoir prendre son leadership est important pour lutter contre le burn-out en entreprise. Il est crucial d’être toujours aligné à son système de priorités intrinsèques.

Sachez que les raisons de votre burn-out sont majoritairement intérieures. Acceptez donc vos responsabilités et prenez votre leadership au lieu d’accuser les autres

En tant que manager, il est alors important de faire attention à ses stratégies de gestion. En effet, un management fondé sur une mauvaise gestion peut pousser toute l’entreprise dans le burn-out.

Lien entre mauvais management et apparition du syndrome d’épuisement professionnel

Avoir des managers de proximité qui sont dans le burn-out est risqué. En effet, le malaise des managers peut affecter l’entreprise. Cette dernière sera aussi dans le malaise.

Prenons l’exemple d’une jambe qui va mal. Dans ce cas, le cerveau arrivera encore à s’en sortir. Par contre, tout le corps sera impacté si le cerveau va mal.

Plus vous montez dans la hiérarchie et plus il est important que les managers soient biens dans leur peau. Ils ont besoin d’être inspirés. S’ils ne parviennent plus à l’être, le reste de la pyramide risque de s’effondrer.

Les conséquences du burn-out sur la performance

Une femme qui a du mal à performer dans son travail à cause d'un burn-out

Les conséquences d’un burn-out sur la performance sont énormes. Nous le remarquons tous les jours à l’Académie de la Haute Performance avec les sportifs. Lorsque ceux-ci sont en surentraînement, ils vont contre-performer.

Dès que vous perdez votre plaisir et votre enthousiasme, vous atteindrez difficilement vos objectifs. Vous aurez beau essayer de travailler plus, vous échouerez toujours. À ce moment, vous allez épuiser vos réserves d’énergie, affectant votre travail et votre vie en général.

Nous avons par exemple des athlètes qui, du jour au lendemain, sont burn-out. Ils avaient beau s’entraîner plus, ils n’arrivaient pas à avoir de résultats.

Nous les avons aidés à sortir de :

  • ce burn-out ;
  • cette peur de perdre ;
  • cette peur de ne pas être assez.

Ils ont alors pu, du jour au lendemain :

  • récupérer leur plaisir ;
  • reperformer en toute fluidité.

Prévention du burn-out et responsabilité managériale

Un manager responsable que se soucie de la santé mentale de ses salariés

Pour prévenir le burn-out, il est important d’aller au-delà :

  • des journées de travail ou des réunions d’équipe ;
  • des outils de gestion du stress.

À un moment donné, l’idéal est de stopper. En effet, ces éléments sont juste des symptômes. De l’extérieur, une entreprise :

  • peut sembler bien séduisante sur le papier ;
  • peut donner l’image de prendre soin de ses salariés.

Cependant, le problème de fond demeure.

L’important est donc d’éduquer les gens sur ce qui est réellement important pour eux.

Il m’arrive parfois d’intervenir dans de grandes entreprises internationales. Je travaille la plupart du temps avec un membre du comité exécutif. En vivant la dépolarisation et en l’intégrant rapidement, celui-ci développe le désir de la transmettre.

Il cherche à éduquer ses managers et ses salariés à la dépolarisation. La raison est simple. En appliquant ses principes, il n’y a plus besoin de se reposer sur d’autres outils. De plus, les individus au sein de l’entreprise commencent à prendre naturellement leur leadership en main.

Que ce soit en sport ou en entreprise, les conséquences d’un burn-out sur la performance sont conséquents. Il est donc important de prévenir les risques le mieux possible.

Pour cela, vous pouvez utiliser la dépolarisation. Non seulement elle permet de lutter contre le burn-out, mais protège aussi de tout risque de rechute. Elle vous aide à prendre votre leadership pour mieux gérer une équipe.

Cela nous amène d’ailleurs à la section suivante.

Reconstruire après un burn-out : rôle du management dans la réintégration

Un manager qui accueille un salarié guéri d'un burn-out

Se reconstruire après un burn-out est très simple. Comprenez déjà qu’il est juste un symptôme et non une maladie professionnelle.

Un être humain en burn-out est quelqu’un qui ne s’est pas honoré. Il a sacrifié ce qui était important pour lui au profit d’un dogme.

L’important pour se reconstruire est donc de commencer par suivre ses priorités intrinsèques. En entreprise, le manager va aider les salariés à se concentrer sur ce qui est important pour eux. Il évite de leur imposer son système de priorités ou celui de l’entreprise.

Stratégies de réduction du stress post-burn-out

Il est impossible d’éviter le burn-out avec le télétravail ou en prenant des pauses. L’idéal est de faire en sorte :

  • que les gens soient à la bonne place ;
  • que leurs priorités intrinsèques soient connectées à leur travail.

Pour lutter contre le burn-out, il est donc inutile :

  • de mettre en place des espaces de relaxation au sein de l’entreprise ;
  • d’encourager activement les salariés à prendre des pauses régulières pour décompresser.

Beaucoup ont tendance à dire à quelqu’un qui a fait un burn-out de se reposer. Cependant, il serait mieux de lui demander :

  • Qu’est-ce qui est important pour toi ?
  • Qu’es-tu en train de sacrifier ?

Cela est plus efficient pour obtenir rapidement des résultats durables.

Essayez de reconnecter quelqu’un en burn-out à ce qui est réellement important pour lui. Vous verrez que, du jour au lendemain, il va retrouver de l’énergie.

Une personne qui a besoin de motivation va s’épuiser dans le temps. Par contre, l’inspiration est inépuisable. En effet, elle permet à l’être humain de s’autoréguler.

Repenser l’organisation du travail pour prévenir les récidives

Un manager qui réorganise le travail dans son entreprise

Tout ce que vous mettez en place à l’extérieur pour prévenir le burn-out sera inefficace. Vous risquez d’infantiliser vos salariés. Dans ce cas, une autorité extérieure posera les limites pour vos salariés.

En réalité, l’idéal est qu’ils soient capables de les poser eux-mêmes. Adoptez plutôt un management qui favorise l’écoute et l’adaptabilité.

Vous pourrez aussi amener les gens à se demander : Qu’est-ce qui est réellement important pour moi ? Ils se rendront compte des conséquences de faire quelque chose qui n’est pas important pour eux. Ils comprendront qu’à force de chercher de la reconnaissance extérieure, ils vont se cramer.

Lorsque vous faites un travail que vous détestez, vous irez facilement en burn-out. L’idéal est d’aider les salariés à être à la bonne place. Pour cela, ils ont besoin d’être connectés à :

  • ce qu’ils aiment faire naturellement ;
  • ce qui est réellement important pour eux.

Ainsi, le burn-out en société diminuera très rapidement.

Foire aux questions

Quels sont les meilleurs moyens pour un manager d’identifier un risque de burn-out dans son équipe ?

Pour identifier un risque de burn-out, le manager a besoin de questionner les membres de son équipe. Entre 1 et 10, à combien tu te sens inspiré aujourd’hui ? Cette tâche est-elle alignée à ce qui est important pour toi ? Si les gens ont du mal à répondre, le risque de burn-out est donc élevé.

Vous verrez qu’au bout d’un moment, ils vont se cramer. Faites attention si vous avez quelqu’un qui dit en permanence dans l’équipe :

  • il faut que je fasse ça ;
  • je dois faire ça.

Ceux qui forcent avec des “il faut, je dois” s’éloignent de ce qui est important pour eux. Ils vont forcément se fatiguer, ce qui fait partie des symptômes physiques du burn-out à venir.

Quelles stratégies de management sont recommandées pour éviter l’épuisement professionnel ?

La priorité pour éviter l’épuisement professionnel est d’encourager les collaborateurs à prendre leur leadership. Il est important d’amener les gens à devenir adultes et responsables. L’objectif est de les faire sortir du “triangle de Karpman” pour qu’ils prennent leur leadership dans l’entreprise.

Il s’agit de la meilleure stratégie. L’infantilisation éloigne de la prise de leadership et est inefficace pour protéger de l’épuisement professionnel à long terme. Amenez donc vos collaborateurs à :

  • prendre leur leadership ;
  • se former ;
  • reconnaître quand ils sont impactés ou pas ;
  • être capable de dire non.

Prenez aussi les devants ! Lorsque vous voyez quelqu’un qui a peur de se cramer, dites-lui d’arrêter et parlez avec lui. Aidez-le à sortir de cette illusion de gain et de perte. Ainsi, il pourra se recentrer sur son cœur.

Maintenant si vous souhaitez apprendre à vous libérer des blocages qui vous empêchent de vivre la vie qui vous inspire, réservez un entretien offert en cliquant ici.

Références

https://www.capital.fr/votre-carriere/burn-out-prevenir-plutot-que-guerir-1340831

https://www.challenges.fr/entreprise/vie-de-bureau/burn-out-alerte-rouge-sur-le-management-a-la-francaise_655248

https://www.directions.fr/…/Enquete-sur-un-phenomene-inquietant-2058767/-Savoir-dire-non—2058722W/

https://www.lemediasocial-emploi.fr/article/management-comment-agir-face-au-burn-out-dun-salarie-2019-07-01-07-00

Pierre David est consultant professionnel spécialisé dans le coaching en entreprise et sportif. Avec une expérience poussée en développement personnel, cet ancien sportif de haut niveau (Vice-champion de France en Savate Boxe Française Elite A 2015) a coaché de nombreux médaillés olympiques et sportifs de haut niveau tels que Gwendoline Philippe, Mathilde Armitano, Anastasia Urbaniak, Alexandre Henrard. Sa formation comprend des certifications en coaching (Docteur John Demartini 2019, Institut SANE 2018-2019), hypnose (École Centrale d’Hypnose 2015-2016) et neurosciences (Institut des Neurosciences 2015-2016). Fondateur de l'Académie de la Haute Performance, il a développé la technique de Dépolarisation et il est l'auteur de 3 livres sur la préparation mentale et l'entreprenariat : L'Identité Gagnante (2020), "L'entrepreneur Gagnant" (2022). "Préparation Mentale Gagnante" (bestseller, édité chez EYROLLES 2023).

Partagez :

Facebook
LinkedIn
À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT