2 astuces utilisées par les médaillés olympiques pour vaincre le stress et l'angoisse
vaincre le stress et l’angoisse

2 astuces utilisées par les médaillés olympiques pour vaincre le stress et l’angoisse

Comment se débarasser du stress et de l’angoisse avant une compétition ?

Si vous êtes sportif, vous connaissez certainement cette histoire : Vous arrivez à une compétition, vous vous êtes entraîné des centaines d’heures avant, vous êtes bien prêt, et pourtant, le jour J, vous avez le bras qui tremble, les jambes lourdes, vous avez du mal à bien respirer, votre corps ne s’engage pas facilement dans l’action et vous ne savez pas quoi faire contre cette anxiété et ce stress.

Donc vous jouez à 50% de votre potentiel. 

Si cette histoire vous parle, vous allez découvrir dans cet article comment gérer son anxiété pour enfin exprimer le meilleur de vous-même !

Comment lutter contre les angoisses et le stress ? Accueillir le stress

Si vous voulez combattre l’anxiété, la première chose à intégrer c’est :

Arrêtez de ne plus vouloir stresser !

Combien de fois j’ai des sportifs qui m’ont dit : 

« Mais Pierre, ce n’est pas normal je stresse avant une compétition… »

Le stress est juste la mesure de la pression dans le corps.

Donc c’est bien de stresser avant une compétition !

C’est juste votre corps qui se prépare à l’action.

(Après si vous ne voulez vraiment plus ressentir de stress, vous pouvez toujours devenir moine au Tibet, à vous de voir ;-))

Après il est important de comprendre qu’il y a la bonne pression qui permet d’avoir le juste équilibre entre :

  1. L’enthousiasme et l’envie de se dépasser
  2. La peur et l’incertitude 

C’est le parfait équilibre entre l’énergie féminine et l’énergie masculine.

Mais il y a aussi le stress qui est basé sur la peur.

boxeur apeuré et stressé sur le ring

Celui-là va amener le corps en rétraction.

Et votre énergie ne va pas être totalement déployée au service de votre performance sportive. 

Il est important de comprendre que le stress va venir déclencher un tas de réactions physiologiques afin de nous préparer à la performance :

Rythme cardiaque qui s’accélère, sudation, digestion qui s’arrête, taux de sucre dans le sang qui monte…

L’astuce qu’on met en place avec les sportifs du programme quand ils arrivent en compétition, c’est d’accueillir le stress et les symptômes qui vont avec.

Si vous avez déjà lu mes articles, (si ce n’est pas encore le cas je ne vous en veux pas ;-), vous pouvez les retrouver ici ), vous savez déjà que le stress et la peur sont simplement une illusion que vous allez avoir plus de perte que de gain si vous échouez.

Une fois que vous avez écroulé cette charge et que vous ressentez le stress monter avant une compétition, soyez dans l’accueil de ces changements physiologiques.

Comment lutter contre les angoisses et le stress ? Changer sa perception du stress

On a accompagné une athlète d’un sport mécanique récemment dans le programme High Performer Academy et c’était dingue de voir l’impact que cela a eu sur elle de juste changer ses perceptions par rapport au stress ! 

A la fin elle se disait : « Mais en fait, stresser ce n’est pas grave ! Au contraire si je stresse, c’est bien parce que ça veut dire que mon corps se prépare à l’engagement. »

Si vous arrivez à une compétition avec zéro stress, il y a des risques que vous ne soyez pas au maximum.

Parce que vous n’aurez pas été préparé au dépassement et à donner le meilleur de vous-même.

Donc si vous observez ces changements physiologiques dans votre corps avant une compétition, soyez dans l’accueil.

C’est juste votre corps qui se prépare à l’action.

Si votre cœur bat plus vite c’est juste pour mieux irriguer le sang dans vos organes !

Le simple fait de changer ses perceptions sur le stress suffit à l’accepter et l’utiliser à son avantage.

Car pour performer nous avons besoin de certitude et d’incertitude !

L’incertitude et le stress permettent de maintenir notre corps en alerte et de nous préparer à la performance.

Dernièrement, si je regarde les conférences où j’ai été le moins bon, c’était souvent celles où j’étais le moins stressé !

Je suis arrivé trop tranquille et je n’avais pas cette pression nécessaire au dépassement. 

Maintenant, quand je ressens un peu de stress avant une prise de parole en public par exemple, je me dis “Cool ! Mon corps se prépare”.

En étant dans la gratitude (sans partir dans du perché) que votre corps se mette en action petit à petit par ces changements physiologiques et en acceptant qu’ils soient naturels et nécessaires à votre performance avant une compétition, alors vous ferez de votre stress un ami.

Un ami qui vous aidera à avancer vers ce qui est réellement important pour vous.

En résumé, pour vaincre le stress et l’angoisse, pensez à :

  1. Accueillir votre stress
  2. Vous dire que le stress prépare votre corps à l’action

Voici ma question pour vous aujourd’hui : 

Et si à partir de maintenant, la compétition était le moment où vous performiez le plus facilement ?

(avec le plaisir et l’aisance que vous ressentez à l’entraînement)

Si vous êtes prêt à aller plus loin grâce à la Dépolarisation®, profitez de votre entretien offert ici.

On fera un diagnostic d’où vous en êtes aujourd’hui, où vous voulez aller, ce qui vous empêche d’y arriver pour l’instant et comment exploser vos blocages pour y arriver !

Et rappelez-vous, l’important n’est pas ce que vous faites mais qui vous devenez.

Avec inspiration,

L’équipe de l’Académie de la Haute Performance 

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT

Profitez du premier chapitre offert