arrêter de se comparer aux autres

Comment arrêter de se comparer aux autres ? Ma méthode surprenante !

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de ne pas vous sentir à la hauteur ? De vous sentir mal car vous voyez que les autres font mieux que vous ? Et du coup de vous demander : « Mais comment arrêter de se comparer aux autres ? »

Rassurez-vous. 

Nous sommes tous passés par là à un moment ou à un autre.

Je vais donc vous donner les clés pour transformer cet état d’esprit, retrouver votre pouvoir et gagner en bien-être.

Comment ne plus se comparer aux autres ? Voir plus grand

femme avec un sac à dos lève les bras face à un paysage de montagne

Il vous est certainement déjà arrivé de vous comparer, de mettre certaines personnes sur un piédestal en vous disant « il est confiant, il est sûr de lui, il a du charisme, il est humble, etc. » 

Et en relation à ces personnes, de vous minimiser.

Car vous pensez que vous n’êtes pas assez pour obtenir ce que vous voulez.

Si vous admirez quelqu’un, vous vous dites certainement « mais c’est quoi son secret pour être si confiant, intelligent, fort, beau etc. ? » 

Sauf que vous vous comparez à quelqu’un qui n’existe pas.

A un fantasme, une illusion.

Car nous avons tous les traits de caractère en nous.

Mais vous vous dites que ce qu’a l’autre, vous ne l’avez pas.

Or, vous ne pouvez pas voir en l’autre ce que vous n’avez pas en vous.

Car nous avons tous la même essence.

Mais selon notre système de valeurs, nous allons avoir certains filtres.

D’après les modèles de PNL, ces filtres vont créer des distorsions, des omissions ou des généralisations.

Ce qui donne les phrases du type : « il est toujours confiant… ».

« OK, qu’est-ce que tu en sais ? Tu connais sa vie privée ? »

Le cerveau va distordre la réalité en fonction de ce qu’il croit.

Stanislas Dehaene, dans son ouvrage Le code de la conscience, montre à quel point le cerveau renvoie à la conscience une certaine partie de la réalité.

Lorsque vous arrêtez de vous minimiser, vous récupérez le concept que vous percevez mieux exprimé chez une autre personne par rapport à vous.

Vous vous autorisez enfin à l’exprimer dans le terrain de jeu qui vous inspire. 

Comment arrêter de se comparer grâce à la Dépolarisation

raquette et balles de tennis devant le filet sur un court de tennis

Cela me rappelle un joueur de tennis qui était dans le programme High Performer Academy et qui jugeait Roger Federer relâché, ne se posant pas de questions.

Je lui dis alors :

  • Factuellement, comment tu vois ça ?
  • Il fait ce qu’il sait faire
  • Ok, toi quand est-ce que tu fais ça ? Il note une dizaine de moments.
  • Regarde maintenant les inconvénients pour toi.
  • Je me mets la pression, j’essaie de reproduire cela, je ne suis pas moi-même, etc.
  • Regarde maintenant les bénéfices si tu n’arrivais pas à faire ce que tu sais faire.
  • Ben je lâcherais prise sur le résultat et je prendrais du plaisir à m’améliorer dans l’instant présent.
  • Ok ça te fait quoi de voir ça ?
  • Ça me fait drôle !

Là où ce travail est contre-intuitif, c’est qu’une fois que vous avez remarqué que vous aussi, vous avez ce trait de caractère, on va voir les inconvénients de celui-ci pour le faire chuter de son piédestal.

Vous pouvez trouver des inconvénients à chaque chose que vous jugez bien et vous pouvez trouver des bénéfices à chaque chose que vous jugez mal.

C’est là où la dépolarisation se différencie de l’hypnose ou de la PNL.

En effet, avec ces techniques, on va faire de la « modélisation ».

C’est-à-dire qu’on va utiliser un modèle et créer de l’imitation.

“Imitation is ignorance, envy is suicide.” disait Ralph Waldo Emerson.

Ce modèle peut être très efficace sur certaines personnes mais beaucoup moins quand la personne n’est pas convaincue que ce qu’elle admire chez l’autre, elle l’a également en elle.

Avec la Dépolarisation Inversée, on reconnaît ce trait de caractère en nous-même sous d’autres formes et donc on a plus à le vouloir puisqu’il est déjà en nous !

C’est là où on peut s’autoriser à le laisser s’exprimer librement.

Reconnaissez donc que tout ce que vous voyez chez les autres, vous l’avez en vous aussi !

Lorsque vous arrivez à vous accepter dans votre entièreté, vous êtes libre de devenir qui vous êtes.

Vous récupérez une partie de votre identité.

Vous devenez un être humain plus complet.

En résumé, pour arrêter de se comparer aux autres :

  1. Reconnaissez que ce que vous admirez chez l’autre, vous l’avez aussi
  2. Trouvez les inconvénients de ce trait de caractère

Si vous êtes prêt à aller beaucoup plus vite et beaucoup plus loin grâce à la Dépolarisation, profitez de votre entretien offert ici.

On fera un diagnostic d’où vous en êtes aujourd’hui, où vous voulez aller, ce qui vous empêche d’y arriver pour l’instant et comment exploser vos blocages pour y arriver !

Et rappelez-vous, l’important n’est pas ce que vous faites, mais qui vous devenez !

Avec inspiration,

L’équipe de l’Académie de la Haute Performance 

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT