3 conseils pour ne plus avoir peur de décevoir les autres en sport

Comment enlever la peur de décevoir les autres en sport ? C’est une question qu’on me pose souvent.

“Si j’échoue, avec tous les sacrifices que je fais et que je fais faire aux autres alors franchement mes proches vont être déçus… Si je rate, qu’est-ce que mon entraîneur et mes coéquipiers vont penser ?”

Quand on entretient ses pensées, on ressent comme un poids qui nous empêche de performer à notre plein potentiel et donner le maximum de nous-même. 

Dans cet article, je vais donc vous donner 3 conseils pour ne plus avoir cette peur de décevoir.

Surmonter la peur de décevoir : personne ne peut être déçu sans votre accord

La première étape pour se débarrasser de la peur de décevoir, c’est de valider que personne ne peut être déçu sans votre accord. 

Stephen Karpman, psychiatre américain, a mis en évidence le “triangle dramatique” où il explique que lorsqu’on rentre dans ce triangle en endossant le rôle de victime, persécuteur ou sauveur, on empêche un autre être humain de prendre ses responsabilités.

Donc si je perçois que par rapport à l’action que j’ai fait, je peux faire du mal à une autre personne, je rentre en tant que persécuteur et lui en tant que victime. Et à ce moment-là, je l’empêche de prendre la responsabilité de vivre par lui-même.

Lorsqu’on rentre dans ce triangle là, c’est très pesant parce qu’on perçoit que nous, petits êtres humains qui allons vivre un siècle sur une terre qui a 4 milliards d’années, avons le pouvoir de faire du mal à une autre personne par nos actions.

Donc si on arrive en compétition et qu’on se dit : “mais si je fais ça les autres vont être déçus” eh bien s’ils sont réellement déçus, c’est leur problème et ce n’est pas le vôtre. 

Parce que ce n’est pas l’autre qui est en compétition, c’est vous !

C’est vous qui êtes dans l’arène

A titre personnel je viens de la savate boxe française et j’ai boxé dans toutes les catégories pieds-poings.

Quand j’étais sur le ring, j’avais cette peur là à l’époque (parce que je ne connaissais pas encore ce que j’ai appris aujourd’hui). Quand j’arrivais en finale de championnat de France je me disais : “Mais les autres ils vont dire quoi ? Je ne veux pas décevoir mon entourage…”

Moi c’était de la boxe donc forcément sur le ring je prenais des coups et ce n’était pas les autres qui allaient prendre des coups pour moi !

Donc les autres ne sont pas à votre place. 

Les gens qui vont être déçus, on peut les retrouver dans les supporters qui disent “on a gagné et ils ont perdu”.

“On a gagné” quand ils s’identifient au héros à l’extérieur qui va réveiller le héros à l’intérieur. Et ils vont rejeter en disant “ils ont perdu” quand cela va les renvoyer au perdant qu’ils n’ont pas appris à aimer et accepter chez eux.

Donc s’ils sont déçus et s’ils passent une mauvaise soirée parce que leur équipe favorite a fait un mauvais match, ils n’ont qu’à s’entraîner et aller jouer à la place des autres !

Donc c’est vraiment important de comprendre que les gens qui vont être réellement déçus de vous sont des spectateurs et non pas des acteurs.

Et tant mieux s’ils sont déçus de vous car ça vous permet de vous éloignez d’eux.

19,891 Guys Watching Football Stock Photos, Pictures & Royalty-Free Images  - iStock

Libérez-vous des attentes des spectateurs

Cela me rappelle une intervention que j’avais faite pour un club d’Esport, lorsque j’avais échangé avec un joueur sur une défaite en finale de championnat du monde.

Je lui avais fait noter les bénéfices pour lui d’avoir perdu et il m’avait dit :

  • J’ai déçu du monde.
  • Et quels ont été les bénéfices pour toi que tu les aies déçus ces gens-là ?
  • Ils sont partis et j’ai rencontré d’autres sportifs du coup c’est top parce qu’aujourd’hui je m’épanouis encore plus. Donc tant mieux s’il y en a qui ont été déçus car ça m’a permis de rompre avec ces gens là.

Se libérer de la peur de décevoir : vos vrais proches ne seront pas déçus de vous

Ce qui m’amène au troisième point : les gens qui sont réellement proches de vous ne seront pas déçus de vous. Ils s’en fichent au final. Ils seront contents pour vous si vous gagnez et si vous perdez, ils seront aussi là pour vous. 

Avec une sportive de niveau olympique qui avait cette peur de décevoir, on était allés voir ensemble les défaites qu’elle avait eu dans le passé. Car pour elle c’était grave d’avoir perdu certains combats.

Ensuite, on a vu tous les bénéfices pour elle qu’elle ait eu ces défaites. Puis, à un moment donné elle me dit :

En fait c’est dingue, j’ai vu que mes parents s’en fichaient que je gagne ou que je perde. Ce qu’ils voulaient c’était juste que je sois heureuse. Alors que pourtant je pensais que je les aurais déçus.”

Rien qu’en voyant ça elle a fait “waouh” et ça l’a libérée car elle n’avait jamais perçu que ses proches seraient contents pour elle, peu importent ses résultats.

Cela me rappelle également une autre athlète qui a perdu un combat récemment avec une grosse erreur d’arbitrage.

Après la défaite, sa maman lui a dit : “rassure-toi, tu auras plein d’autres choses dans ta vie qui seront bien plus importantes que le sport et qui te rendront beaucoup plus heureuse”. 

Les gens vraiment proches de vous ne seront pas déçus. Et si vous en décevez certains, finalement tant mieux car ça leur permettra de s’éloigner de vous et de prendre leur vie en main !

Soit ils vont se dire qu’ils peuvent faire mieux et passer à l’action, soit ils iront projeter leurs désirs avec d’autres personnes.

Mais quoiqu’il arrive, rassurez-vous, vous pouvez tout donner, vous faire plaisir et vous verrez vous qu’il n’y a rien à craindre des autres finalement.

Conclusion

En résumé, pour vaincre la peur de décevoir les autres, rappelez-vous que :

  1. Personne ne peut être déçu de vous sans votre accord
  2. C’est vous qui êtes dans l’arène et qui prenez les coups, pas les autres
  3. Les gens véritablement proches de vous ne seront pas déçus

Si vous êtes prêt à aller plus loin grâce à la Dépolarisation®, profitez de votre entretien offert ici.

On fera un diagnostic d’où vous en êtes aujourd’hui, où vous voulez aller, ce qui vous empêche d’y arriver pour l’instant et comment exploser vos blocages pour y arriver !

Et rappelez-vous, l’important n’est pas ce que vous faites mais qui vous devenez.

Avec inspiration,

L’équipe de l’Académie de la Haute Performance 

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT