Comment changer d’état émotionnel grâce à l’ancrage ? - L'Académie de la Haute Performance

Découvrez ma chaîne :

Comment changer d’état émotionnel grâce à l’ancrage ?

Souvent, les émotions arrivent en compétition lorsque nous avons absolument envie de gagner ou lorsque nous avons peur de perdre. On se demande aussi parfois ce que vont dire les autres si on échoue et on se retrouve avec un corps paralysé. On a du mal à s’engager, les choses ne sont pas fluides, on force et au final, on est déçu de notre résultat. Dans cet article, je vous donne les clés pour changer d’état émotionnel rapidement grâce à l’ancrage.

Changer d’état émotionnel : Lien pensées-corps

Notre identité est construite à travers le produit de nos pensées et de nos émotions, qui interagissent en permanence avec notre corps.

Selon Amy Cuddy, une posture ouverte est une posture de dominance. Cela sécrète de la testostérone et augmente l’assurance d’un individu. À l’inverse, une posture fermée, de soumission, déclencherait plus de cortisol dans le corps, et ferait baisser la confiance en soi. 

Donc si les pensées et les émotions peuvent influencer notre corps, une posture peut réciproquement influencer nos émotions et donc nos pensées. D’où l’importance de

se faire suivre régulièrement par un thérapeute du corps du type kinésithérapeute, ostéopathe ou chiropracteur. Pour qu’il n’y ait aucune interférence, d’un point de vue squelettique, avec les pensées et les émotions désirées. Mais là n’est pas le sujet.

L’important est de comprendre que grâce au corps, nous pouvons nous connecter à des émotions et des pensées correspondant à l’identité désirée dans le moment présent par rapport à l’objectif que nous nous sommes fixé. 

Si pendant l’effort, nous prenons conscience que nos pensées et nos émotions ne sont plus alignées avec le résultat que nous souhaitons manifester, alors il nous suffit de faire appel au corps afin de retrouver les pensées et les émotions « positives » pour l’atteinte de notre objectif.

Changer d’état émotionnel : établir un ancrage efficace

Par exemple, je me rappelle d’un chef pâtissier que j’accompagnais dans son entreprise qui était en pleine croissance. Cela lui générait du stress, il perdait sa lucidité dans ses actions à mettre en place et ne profitait pas pleinement de son temps de repos. Nous avons alors décidé de poser un ancrage.

En lui faisant visualiser des moments où il était calme, serein, lucide dans l’action, nous avons associé un geste et un mot à plusieurs reprises. Cet élément est simplement appelé « ancrage » en hypnose ou en PNL. Et à chaque fois qu’il sentait le stress monter, il pouvait simplement faire ce geste (toucher l’index contre son pouce) pour immédiatement se reconnecter à cet état de calme. 

Je le revois deux semaines plus tard me dire : « Alors là, ton truc, c’est magique, je fais ça (il me montre son index et son pouce collés) et directement je redeviens calme, c’est magique. ». Cet ancrage était donc pertinent pour lui.

Cette petite astuce est tirée de la PNL et de l’hypnose où l’ancrage est souvent utilisé pendant une séance pour que la personne puisse se reconnecter à certaines émotions lorsqu’elle en a besoin. 

Selon moi, c’est du bonus. Si le problème de fond n’est pas résolu, cela n’agira que comme un pansement. En revanche, après avoir dépolarisé la source du blocage, l’ancrage

gagne dans la durée et en efficacité.

Qu’est-ce qu’un ancrage ?

Nous percevons notre environnement à travers nos cinq sens : visuel, auditif, kinesthésique, olfactif et gustatif, créant ainsi notre réalité. En fonction de ce que le corps associe dans le moment présent, nous allons ressentir des émotions négatives, neutres ou positives. Certaines plus ou moins polarisées.

Lorsque le corps va revivre la même situation, alors les émotions vont refaire surface et les pensées associées à ce moment présent également.

Par exemple, si vous pensez à la première musique sur laquelle vous avez embrassé votre conjoint(e), il y a de fortes chances que vous pensiez tout de suite à ce moment. Votre esprit se téléporte des mois voire des années en arrière de manière inconsciente sans vous demander votre avis. 

Ce que certains appellent également la Madeleine de Proust. Le fait de sentir l’odeur de cette madeleine si particulière que votre grand-mère cuisinait vous replonge directement des années en arrière à un moment précis de votre vie. 

Eh bien l’ancrage utilisé de manière consciente consiste à induire par un geste, un mot, une image, une odeur ou un goût, un état d’esprit donné. Pour la performance, j’ai relevé que nous avions essentiellement besoin de deux états d’esprit dominants. 

Un état d’esprit connecté à une énergie masculine, yang, active, tel que la détermination, la certitude, et un autre de type féminin, yin, passive, telle que la joie, le plaisir, le calme.

Par exemple, avant une compétition, je peux avoir besoin d’être soit dans de la détermination et de stimuler le système nerveux sympathique, soit du calme et du système nerveux parasympathique.

Comment choisir son ancrage pour changer d’état émotionnel rapidement

Lorsque j’ai accompagné Michel Conte aux championnats du monde de Marrakech, il était déjà très déterminé. Nous avons donc insisté sur le fait de revenir calme, dans le moment présent, focus et concentré sans se projeter. Il faisait donc son ancrage gestuel et auditif avant de monter sur le tatami pour être présent.

Plus nous allons associer de sens à l’ancrage, plus celui-ci sera efficace. En effet, chaque être humain a ses préférences pour traiter l’information. Attention, selon moi, ce ne sont que des préférences. Il est important de ne pas tomber dans des étiquettes comme je

peux le voir dans une majorité de livres sur l’hypnose, la PNL ou encore dans certaines formations. 

La majorité des gens a une tendance naturelle à poser des étiquettes : il est visuel, il est auditif, etc. Mais on oublie que l’être humain est tout. Par ailleurs, la neuro-éducation aujourd’hui montre que pour l’apprentissage, c’est un fantasme. Il n’y a aucune preuve qu’une personne soit plus visuelle, auditive, kinesthésique, olfactive ou gustative. Le cerveau doit être stimulé par le maximum de canaux sensoriels pour retenir l’apprentissage.

Les préférences sensorielles appartiennent à l’ego. C’est important de les connaître pour aller plus vite dans la pose et l’activation de l’ancrage, tout en laissant la liberté à l’athlète de développer les autres sens. D’expérience, j’aurais tendance à rester en dehors des extrêmes. Et d’expérience, je constate que certains performers répondent plus à des signaux auditifs, d’autres kinesthésiques. Cela dépend de chacun, d’où l’importance de créer l’ancrage par plusieurs canaux. 

Cela étant dit, nous allons, dans les prochaines lignes, définir votre ancrage. C’est-à-dire un geste associé à un mot associé à un état d’esprit donné.

L’ancrage en pratique

Pour changer d’état émotionnel rapidement, définissez votre ancrage :

  • Choisissez un geste que vous pouvez mettre en place facilement en compétition, associé à une émotion.

(Pour donner des exemples avec la détermination, un basketteur se tapait sur la poitrine, un footballeur se frottait le visage, un skieur se tapait le poing contre la cuisse, etc.)

  • Listez 10 moments où vous avez ressenti l’état d’esprit désiré dans le passé.
  • Repassez chaque moment en mémoire, revivez l’émotion et faites votre geste dessus en passant à un moment associé à cela sur l’expiration.
  • Repassez ainsi les 10 moments en revue et ancrez grâce au geste et au mot cet état d’esprit à l’intérieur de vous.
  • Visualisez-vous dans le futur en train d’utiliser cet ancrage.

Visualisez-vous dans l’action faire l’ancrage en automatique, et constatez que votre niveau de détermination augmente instantanément. Chez certaines personnes, l’ancrage kinesthésique comme celui que nous avons posé est vraiment efficace. Chez d’autres, un peu moins. Cela dépend de la sensibilité de chacun.

Et voilà pour cet article ! Si vous êtes prêt à aller plus loin grâce à la Dépolarisation®, profitez de votre entretien offert ici.

On fera un diagnostic d’où vous en êtes aujourd’hui, où vous voulez aller, ce qui vous empêche d’y arriver pour l’instant et comment exploser vos blocages pour y arriver !

Et rappelez-vous, l’important n’est pas ce que vous faites mais qui vous devenez.

Avec inspiration,

L’équipe de l’Académie de la Haute Performance

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
À propos de Pierre
À propos de Pierre

Votre consultant professionnel dédié aux performers, ancien boxeur de haut niveau, et entrepreneur qui libère votre potentiel bridé tout en vous aidant à éliminer la peur de l’échec.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entretien découverte

Réservez dès maintenant votre session offerte.
OFFERT

1er chapitre du livre L'identité Gagnante OFFERT

Obtenez GRATUITEMENT le 1er chapitre  de L’identité gagnante maintenant >>